Notre sélection de Peintures cubistes

PEINTURE CUBISTE

Les visages prennent des formes anguleuses, la perspective est malmenée, les formes géométriques prennent le dessus sur la courbe : c'est le cubisme ! Inspirés par les avants-gardes cubistes, les artistes de KAZoART se plongent dans le cubisme en continuant à en réinventer les règles. Partez à la découverte des œuvres originales de nos artistes contemporains et découvrez comment cette révolution picturale continue toujours d'évoluer ! 

Envie d'en savoir plus ? Retrouvez notre article dédié au cubisme.

Artistes célèbres du Cubisme

Pablo Picasso et Georges Braque sont considérés comme les fondateurs du cubisme. Très productifs entre 1907 et 1914, leurs œuvres ne manqueront pas au début de provoquer le scandale dans le monde de l'Art (Les Demoiselles d'Avignon de Pablo Picasso). Les caractéristiques du cubisme sont la déconstruction du volume en cubes (d'où le nom du mouvement) qui, relayés au même plan sur la toile, entraînera l'absence de perspective. Ne se cantonnant pas à un seul médium ni à une seule technique, les cubistes utilisent aussi bien l'huile (Le Guitariste de Pablo Picasso) que l'acrylique, l'encre et le fusain (Compotier et cartes de George Braque). Mélangeant techniques et supports, ils iront jusqu'à procéder à des collages en insérant des objets du quotidien dans leurs œuvres (Nature morte à la chaise cannelée de Picasso). Les héritiers de Picasso et de Braque sont entre autres Juan Gris, Fernand Léger, Jean Metzinger et Robert Delauney. Très important comme mouvement, le cubisme ouvrira la voie à l'orphisme, au futurisme et au suprématisme.

Histoire du cubisme

Trois grandes périodes sont définies par les historiens de l'Art pour décrire l'évolution de ce mouvement. S'inspirant des arts primitifs, des estampes japonaises et des travaux de Paul Cézanne qui, peu à peu cloisonne l'espace en forme géométrique, Picasso et Braque décident de pousser encore plus loin la réflexion en supprimant totalement la perspective : c'est la période « cézannienne » (1907 à 1909).

De 1909 à 1912, la période dite du « cubisme analytique » est marquée par une série d'expériences et d'études très poussées sur la décomposition des objets. S'ensuit la période du « cubisme synthétique » de 1912 à 1914 qui, comme son nom l'indique, synthétise toutes les avancées des dernières années en commençant à faire entrer dans l'espace direct de la toile la notion de quotidien, donnant naissance aux premiers collages cubistes.