Notre sélection de Peintures de Mer

PEINTURE MER : LES MARINES

La mer, avec ses reflets changeants, son écume et ses petits ports de plaisance, nous invite à prendre le large ! Que vous soyez amateur des tourbillons des vagues qui viennent se fracasser contre les falaises abruptes ou contemplateur d'un calme port de pêcheurs, la mer, dépeinte dans tous ses états par les artistes de KAZoART, vous fera voyager ! Respirez l'air marin en naviguant dans notre exceptionnelle sélection de marines.

La mer comme sujet de peinture

Tout d'abord, la mer fascine les artistes d'un point de vue purement plastique. En effet, la complexité du mouvement de l'eau et les reflets de lumière sur son étendue demeurent un défi de taille pour les peintres ex : « Impression soleil levant » de Monet.

D'autre part, la mer plaît pour son côté mystérieux et dangereux : parfois cruelle et impitoyable, elle prend la vie de ceux qui osent s'y aventurer chez Jacques Vernet dans « Les Quatre parties du jour : le midi ou la tempête », ou devient capricieuse chez William Turner dans son célèbre Tempête de neige en mer. Elle est empreinte d'Histoire avec les célèbres batailles navales chez Auguste Mayer (ex : « Bataille de Trafalgar »). Calme et ensoleillée, elle devient le lieu propice à la méditation et à la contemplation avec Henri Matisse dans le célèbre tableau Luxe calme et volupté.

Histoire des marines dans la peinture

La marine est un genre pictural qui connaît un essor important au XVIIème siècle avec les peintres des Pays-Bas, notamment avec Andries Van Eertvelt (« Embarcation des troupes espagnoles »). La mer est l'espace d'échange commercial entre pays éloignés et est le lieu de batailles que se mènent sans merci les puissances. C'est cette relation que vont représenter principalement les artistes du XVIIème siècle.

A partir du XIXème siècle, le peintre peut se rendre facilement au bord de la mer grâce au train (Gustave Courbet, « La mer », Eugène Boudin « La plage de Trouville »). Alors qu'elle est principalement synonyme d'inconstance et de tourments avec les peintres romantiques (Turner, « La mer mouvementée avec l'épave », « Un désastre en mer »), la mer est colorée et gaie avec les impressionnistes (Alfred Sisley, « Bateau sur la mer »).