Notre sélection de Portraits

PEINTURE PORTRAIT

De face, de profil, de trois quarts ou encore de pied, le portrait est l'un des genres les plus appréciés en peinture et ce depuis toujours. Si vous êtes friand de ce genre pictural, KAZoART vous invite à parcourir sa sélection éclectique de portraits.

Les célèbres portraitistes

Très souvent, on se souvient plus du sujet portraituré que de l'artiste qui exécute l’œuvre (exception faite pour les autoportraits). C'est essentiellement dû au fait que chaque portrait, plus que dans tout autre genre, entretient une relation particulière avec son regardeur. Il l'interpelle, provoque une émotion plus ou moins grande en restant gravé dans sa mémoire, remplissant par ce fait son objectif principal : perpétuer le souvenir de quelqu'un !

Le portrait étant de tout temps le genre le plus commandé, tout artiste digne de ce nom passe par cette étape obligatoire, le transposant dans son univers en fonction des tendances picturales de son époque. Lors d'une commande, le peintre reçoit des directives très précises l'amenant à réaliser de nombreux croquis en amont. Néanmoins, le peinture peut, en fonction de son sujet, de son style et de son tempérament, se permettre des innovations picturales qui feront de ses portraits des œuvres intemporelles.

Ainsi, les styles s'opposent dans la réalisation des portraits les plus célèbres : la touche colorée des autoportraits de Vincent Van Gogh, à l'Autoportrait idéalisé d'Albrecht Dürer, au sourire énigmatique de La Joconde de Léonard De Vinci, en passant par un portrait académique avec Le syndic de la guilde des drapiers de Rembrandt.

Histoire du portrait dans la peinture

Genre remontant à l'Antiquité, les fonctions du portrait n'ont cessé d'évoluer à travers les âges. De l'Antiquité à la Renaissance, les portraits sont essentiellement des commandes effectuées par des personnes aisées qui, cherchant à laisser une trace de leur passage sur terre, veulent délivrer à leur postérité une représentation élogieuse et idéale de leur personne (vertueuse, pieuse, belle, etc.).

Véritable outil de propagande, le portrait est également utilisé par les grands de ce monde pour véhiculer auprès de leurs sujets et de leurs rivaux la représentation de leur toute puissance à travers des mises en scène originales où le symbole tient la place principale (ex : Portrait en pied de Louis XIV âgé de 63 ans en grand costume royale, de Hyacinthe Rigaud ; Le pape Innocent X, de Diégo Velazquez). Enfin, l'exécution du portrait à un niveau plus modeste et familial, tient le rôle actuel de la photographie.