Notre sélection de Peintures de Scènes de vie

PEINTURE SCENE DE VIE

Apprenez à redécouvrir le merveilleux dans le quotidien grâce à notre étonnante sélection d’œuvres d'art contemporain, où les artistes de KAZoART, en fins observateurs, s'essayent à renouveler la scène de vie. La vie nous révèle de magnifique surprises, gardez les yeux grands ouverts !

Scènes de vie célèbres

Représenter l'homme et la femme du peuple se livrant à leur ouvrage quotidien, et qui plus est, sur un grand format, est une petite révolution dans le monde de l'Art au XVème siècle. C'est avec Jan Van Eyck et son célèbre tableau « Les époux Arnolfini », que la représentation de l'intimité devient le sujet principal en peinture. Chez Pieter Bruegel, les fêtes traditionnelles, les banquets ou encore les scènes de chasse deviennent les thèmes favoris de sa très grande production de toiles, mettant en avant les valeurs culturelles et sociales de son époque (« Chasseur dans la neige »,  «La danse de la mariée en plein air», «Les mendiants»).

Quentin de Metsys avec Le prêteur et sa femme, s'éloigne de la simple représentation de son époque, au profit d'une moralité religieuse. En France, il faut attendre le XIXème siècle, avec des peintres tels que Victor Gabriel Gilbert pour que l'ordinaire et le quotidien soient représentés en peinture («Un coin des halles», «Les porteurs de viande»). Dans un souci de stylisation et d'évolution picturale, Pierre Bonnard, avec « Les bas noirs » et Paul Gauguin et sa « Ta Matete », font partie des peintres qui s'approprient le banal pour en sublimer le genre.

Histoire de la représentation des scènes de vie dans la peinture

La scène de vie est un type pictural qui met en scène des personnes s'adonnant à des tâches du quotidien. Si depuis l'Antiquité, des scènes de vie existent (ex : des fresques égyptiennes de personnes travaillant aux champs), c'est avec les peintres flamands du XVème siècle que ce genre prend tout son essor. Avant eux, le religieux était au cœur des productions artistiques et les scènes décrivant la simple vie du marchand ou du paysan relevaient de l'anecdote.

Notons qu'il est possible de voir dans certaines scènes religieuses (comme par exemple avec la naissance du Christ) des scènes qui reprennent la vie quotidienne de tous. Au XIXème siècle, la scène de vie prend le dessus sur tout autre genre avec les réalistes, le impressionnistes allant aux antipodes du classement admis par l'Académie Royale. Enfin, au XXème siècle, la scène de vie devient la matière première pour les artistes, tels Edward Hopper, qui critiquent la vie frénétique de l'homme moderne, dépeignent un monde où l'homme est empreint d'une profonde mélancolie et solitude.