Oeuvre sur papier Florale

OEUVRE SUR PAPIER FLORAL

Qu'y a-t-il de plus beau qu'une jolie fleur qui éclot sous la rosée du matin embaumant l'air ? Peu de choses assurément. Fascinés par la force de la nature et son éternelle capacité à créer, les artistes l'observent et la prennent comme modèle. Serpentez dans notre sélection d’œuvres sur papier consacrée à l'univers floral, dans laquelle les artistes de KAZoART sauront vous ensorceler par leurs créations poétiques et originales du monde végétal.

 

Les représentations célèbres des flore

Les couleurs ravissent les yeux des artistes, qui représentent la plus petite fleur des champs (Albrecht Dürer, Huit études des fleurs des champs) à la belle et imposante fleur des jardins les plus coquets (Pierre-Joseph Redouté, Rosa gallica regalis) dans des styles bien différents. Certains, comme Emile Gallé, artiste de l'art nouveau, s'intéressent plus particulièrement aux formes de la fleur et exécuteront de nombreuses séries d'études à son sujet (Fleurs, modèle de carafe sans anse ; Branche de cerisiers en fleurs). D'autres, comme André Derain (Fleurs), Paul Gauguin (Fleurs d'après Eugène Delacroix) et Marc Chagall (Le jardin en fleurs), préféreront se concentrer sur la couleur de la plante, en s'efforçant de rendre le plus réaliste possible les vivifiantes couleurs du végétal sur le papier. La fleur est étudiée et répertoriée par les botanistes qui établissent eux-mêmes, ou en faisant appel à des artistes (Pierre-Joseph Redouté et Conrad Gessner), de longues planches d'études.

 

La flore en art : définitions et techniques

La fleur est très longtemps (aux XVIIème – XVIIIème siècles) représentée dans les natures mortes, en tant qu'incarnation de la vanité (l'idée étant que toute chose se fane ). Elle recouvre de couleurs les paysages des jardins français et anglais (Louis Nicolas de Lespinasse, Vue du Temple de l'Amour dans le jardin anglais du Petit Trianon) et plus largement les paysages effectués par les artistes dédiés à ce genre, tel Jean Pillement.  L'art nouveau, mouvement artistique du XIXème siècle, remet au goût du jour la nature et plus spécialement les formes végétales dans tous les types de productions artistiques (meuble, vaisselle, vase, luminaire, vitrail...). Pensé comme un art total, les artistes de l'art nouveau s'inspirent des courbes des végétaux pour fabriquer des objets et immeubles qui se recouvrent de feuilles et de fleurs sculptées. Cependant, il n'a pas fallu attendre l'art nouveau pour trouver le végétal dans l'art pictural, mobilier et architectural. De nombreux dessins d'architectes et peintres du XVIIème et XVIIIème siècles montrent déjà un intérêt certain pour les formes délicates du monde végétal (Jean-Baptiste Oudry, Panne décoratif peint pour Louis Fagon au château de Voré).