Oeuvre sur papier Urbain

OEUVRE SUR PAPIER URBAIN

Vous retrouverez ici l'ensemble des œuvres sur papier produites par nos artistes, où l'urbanisme est mis à l'honneur. KAZoART et ses artistes souhaitent vous faire (re)découvrir l'urbanisme, ses constructions, son ambiance électrique et vivifiante à travers des œuvres aux médiums divers et variés (encre, graphite, peinture, etc.) qui leur confèrent une puissance particulière.

 

Les représentations célèbres de l'urbanisme sur papier

L'urbanisme en art ne se limite pas nécessairement  à la seule représentation des constructions. Il est vrai que les artistes peuvent choisir de se concentrer uniquement sur les bâtiments, ils endossent alors souvent le rôle d'architecte (Charles Nicolas, le Jeune, Dunquerque ). Les représentations des paysages urbains aux XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles, visent le plus souvent à imager une future construction ou à en sacraliser l'achèvement (Adam Pérelle, Diverses vues de Chantilly ; Le salon du jardin de Sylvie à Chantilly). Les artistes du XIXème siècle s'intéressent de plus en plus à la relation de l'homme et de son milieu urbain. Ainsi, ils représenteront la vie du passant qui se balade dans les rues d'une cité vacant à ses occupations ; un genre en peinture qui se rapprochera plus de la « scène de genre » (Marc Chagall, La boutique dans la rue ; Emile Marquette, Une rue à Briska). Cependant, des artistes continuent à se concentrer principalement sur l'aspect esthétique et formel de l'urbanisme. Vassily Kandinsky, plus connu pour ses œuvres abstraites, effectua en ce sens des xylographies figuratives sur papier représentant des villes et villages (Altes Saedtchen), à travers lesquelles on distingue déjà son style bien particulier.

 

L'urbain : ses définitions, ses représentations

L'architecture des villes et villages montre toute l'ingéniosité des hommes pour s'abriter, se loger, et se réunir. Représentatif d'une culture et d'une civilisation, l'architecture métamorphose et dessine le paysage urbain. Les artistes voyagent aux quatre coins du monde pour en observer leur singularité. Là où nous ne voyons qu'un simple immeuble ou une énième maison servant d'habitat, l'artiste se fascine de cet échange constant entre la construction et son environnement (végétal, animal, humain, industriel).  Ainsi, ils cherchent à mettre en exergue un aspect de cet échange dans leurs œuvres. Pour ce faire, ils peuvent alors choisir de se concentrer sur un aspect, par exemple formel, jouant sur la perspective de la construction en réalisant un croquis à partir d'un point de vue bien particulier.