Collage

COLLAGE 

Organiser une composition uniquement ou partiellement par un collage, c'est privilégier la combinaison des différentes matières et motifs que constituent les éléments sollicités pour sa réalisation. Médium très prisé au XXème siècle, nos artistes contemporains ne sont pas en reste en matière d'innovation et de réécriture de l'Histoire de l'Art lorsqu'il s'agit du collage. Vous trouverez dans la collection d'oeuvres sur papier de KAZoART des collages vous rappelant aussi bien le cubisme que le surréalisme et le pop-art, et d'autres qui annoncent déjà de nouvelles tendances artistiques.

 

Les plus célèbres collages

Les cubistes, dans leur période analytique, commençaient à s'éloigner malgré eux du réel en représentant dans leurs toiles des sujets qui devenaient de plus en plus difficiles à identifier. Refusant absolument de basculer dans l'abstraction, ils eurent l'idée d'utiliser le collage pour faire entrer dans la toile des morceaux tangibles du monde réel. En 1912, Pablo Picasso réalise La toile cirée dans nature morte à la chaise cannée, pendant que Georges Braque de son côté réalise la même année Le compotier.

S'ensuit une période intense de création de plus de 300 collages par ces deux artistes. Aucun type de matériau n'est à écarter, ils utilisent aussi bien le papier journal, le carton que le faux bois. Le collage moderne, ainsi lancé, fait grande impression sur les autres artistes avants-gardes ! Repris par les dadaïstes dans la réalisation de leurs célèbres « ready-made », mais aussi par les futuristes (Gino Severini, Nature morte au journal Lacerba), les surréalistes (Man Ray, Revolving Doors ; Le Rossignol chinois) et les constructivistes (Kasimir Malevitch, Soldier of the first Division), le collage est polymorphe et variera en fonction de son exécuteur.

 

L'histoire du collage dans l'Art

Il n'est pas possible de définir une date précise de l'utilisation de la colle et de sa résultante dans les arts. La technique du collage était déjà utilisée au Moyen-Age et à la Renaissance, mais reste il est vrai encore trop anecdotique lors de ces périodes. C'est au XXème siècle que le collage est mis sur le devant de la scène par les avants-gardes et prendra un tout autre sens : là où le collage était compris pour son aspect pratique dans l'exécution de certains arts (comme par exemple dans l'enluminure), il est au XXème siècle un moyen de prédilection pour les avants-gardes, qui cherchent continuellement à repousser les limites de l'Art.

Aucun grand mouvement de ce siècle n'est épargné : les cubistes, les dadaïstes, surréalistes, constructivistes, futuristes pour ne citer qu'eux, ont tous trouvé dans le collage un moyen de briser les codes esthétiques et normes artistiques archaïques afin d'inventer un langage pictural propre à leurs théories et convictions.