Catalogue

FILTRER PAR

Sculpture géométrique

SCULPTURE GEOMETRIQUE 

La géométrie dans l'art, et plus particulièrement dans le domaine de la sculpture, revête bien des définitions. En effet, une sculpture géométrique peut être figurative comme abstraite, très épurée comme d'une grande complexité dans les formes. Et c'est justement son caractère polymorphe qui fait son originalité et qui séduit toujours autant. Envie d'une sculpture originale ? Précipitez-vous dans la sélection de KAZoART consacrée entièrement à la sculpture géométrique.

 

Les sculptures géométriques célèbres

Théo Van Doesburg, Jean Arp (Croissance ; Leaves and Navels), Auguste Herbin, Rossiné Vladimir Baranoff (Sculpture polytechnique), Constantin Brancusi, Alberto Magnelli (Sculpture 1914-1915), Alexandre Noll (Sculpture), Serge Mouille (Géométrie), Vladimir Tatline (Monument à la Troisième Internationale), Jean Tinguely (Métamatics), Pablo Picasso, sont tous des artistes sculpteurs, mais aussi parfois peintres, qui ont placé la géométrie au centre de leurs réalisations sculpturales à un moment ou un autre.

 

La géométrie dans la sculpture

La géométrie dans les arts a toujours existé, ne serait-ce que dans les constructions des habitats qui ont pu être édifiés grâce aux lois mathématiques et théorèmes géométriques. En Histoire de l'Art, on parle déjà très tôt de géométrie dans la sculpture : la période proto-géométrique dans la sculpture grecque antique (entre 1050 et 900 avant J.-C.) par exemple, sera marquée par la production de petites figurines en terre cuite dont la particularité est d'être composées presque exclusivement de formes géométriques. Au Moyen-Âge, tout comme à la Renaissance et jusqu'au début du XXème siècle, la géométrie en sculpture est principalement utilisée dans la décoration intérieure et extérieure des bâtiments. Il faut attendre les avant-gardes pour que la géométrie ressurgisse de manière plus conséquente dans le domaine artistique et dans les arts appliqués en général. C'est d'abord avec les cubistes, qui, sur les traces de Paul Cézanne,  commencent à penser et concevoir l'espace sous des formes géométriques, suivis par les futuristes, les suprématistes, les constructivistes et les minimalistes.