Catalogue

FILTRER PAR

Sculpture technique mixte

SCULPTURE TECHNIQUE MIXTE

La combinaison des matériaux et des savoir-faire font toute la richesse des sculptures contemporaines. Si vous aimez l'originalité d'une sculpture, qu'elle soit abstraite ou figurative, tant pour sa réalisation que pour le sujet qu'elle traite, le comité d'experts de KAZoART est certain que vous trouverez votre bonheur dans sa sélection dédiée à la sculpture technique mixte. Originalité, surprise, et esthétisme vous attendent !

 

Les sculptures de technique mixte célèbres

C'est principalement au début du XXème siècle que les artistes osèrent mélanger les supports et matériaux pour donner une nouvelle impulsion à l'art. Ce faisant, ils réussirent à révolutionner la peinture et la sculpture en proposant des œuvres composites. Tous les plus grands mouvements du XXème siècle, tels les dadaïstes, surréalistes, pop art, seront marqués par ces types d'œuvres d'art innovantes. Marcel Duchamp aime utiliser les matériaux contemporains pour les assembler en formant une sculpture proche d'une installation (La mariée mise à nu par ses célibataires). Victor Brauner, célèbre plasticien surréaliste, aime également procéder par assemblage pour réaliser des sculptures (Loup table). Mais l'assemblage n'est pas l'unique moyen de créer une sculpture dite de technique mixte. Plus récemment, les artistes contemporains incontournables comme Jeff Koons, Anish Kapoor, utilisent de nombreux procédés et matériaux dans leur usine de fabrication pour réaliser leurs sculptures, qui s’avèrent être souvent monumentales (Jeff Koons, Puppy ; Gazing Ball ; Ballon Dog ; Anish Kapoor, Shooting in the corner).

 

La technique mixte dans la sculpture

En Histoire de l'Art, on emploie le terme « technique mixte », pour désigner une œuvre d'art qui aurait été réalisée à partir de différents matériaux et grâce à des savoir-faire divers. Le mélange des matières et du savoir-faire quant à la réalisation d'une sculpture fait certes de celle-ci une œuvre composite dans la forme, mais bien une œuvre unique et totale. Quant aux choix des matériaux, ils sont aussi nombreux et différents qu'il existe de matières et d'artistes dans le monde. En effet, selon la démarche artistique de l'artiste, les matériaux changeront foncièrement d'une sculpture à une autre.

Prenons comme exemple le travail de Michel Blazy qui, réalisant des œuvres éphémères composées principalement de matériaux organiques (Succulentes), sera totalement différent d'une sculpture de Jean Tinguely, où le métal est au cœur de ses créations (Chaos). Comme pour toutes les autres sculptures, l'artiste doit penser à la conservation de son œuvre, à ceci près qu'il doit penser à chacun des matériaux la composant qui nécessitent souvent des attentions spécifiques.