Clarisse Rebotier1  Fan

 

 
A propos

Clarisse Rebotier explore, par sa photographie, la question de la présence au monde. Toujours à la recherche du palpable, elle interroge la matière en portant un regard critique sur les conventions. Volontairement drôles et tragiques à la fois, la vie et les photographies de Clarisse sont toujours intimement liées au mouvement, car « Vivre, c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner ». (Georges Perec)

 
Formation

Après un bac scientifique en physique chimie, j’ai fait des études de lettres parce que je me destinais à la philosophie. Pour moi la philo, c’est s’intéresser à l’Homme, et donc l’aimer. La philo c’est comme la photo : interroger et aimer les Hommes et le monde dans lequel on vit. Comme j’aime ce qui est différent de moi, en parallèle, j’ai appris des langues étrangères : l’anglais et le russe au collège. Le latin et le grec pour comprendre d’où nous venons. Puis l’arabe au lycée, et ce, jusqu’à BAC+3. Toujours en parallèle, j’ai fait de la recherche en littérature (sur Georges Perec notamment BAC+5). J’ai passé les concours de l’enseignement. Je ne voulais pas particulièrement enseigner mais j’ai réussi les concours et je suis partie travailler à l’étranger. J’ai combiné mes centres d’intérêt comme ça et cela m’a permis de beaucoup voyager dans le Monde. Puis, après avoir beaucoup visité le monde arabe (Syrie, Liban, Israël, etc), je me suis attardée 5 ans en Tunisie. J’ai toujours eu envie de tout essayer, j’ai beaucoup d’énergie et j’ai beaucoup étudié. Aucun lien direct avec la photographie et pourtant elle est présente tout au long de mon parcours ! En Tunisie, j’ai enseigné la littérature et le théâtre à l’Université de Tunis. Puis, de fil en aiguilles, je me suis tournée vers la mise en scène de théâtre. A Paris, on m’a ensuite commandé l’écriture et la mise en scène d’un spectacle de Cirque contemporain à mi chemin entre cinéma, cirque et théâtre. J’ai continué à mettre à profit mon goût pour l’écriture en collaborant avec quelques journaux, pour des piges texte et photos ; et en écrivant quelques dessins animés. Et tout cela, je l’ai toujours fait avec mon appareil photo autour du cou. J’avais 10 ans quand mon père m’a offert mon premier appareil, un petit compact automatique. Je suis autodidacte, j’ai appris la photo auprès de photographes autour de moi et en passant mon temps dans les musées, les théâtres et les salles de cinéma.

Aide à l’innovation CNC, 2013 Bourse d’aide à la création du Val de Marne, 2013 Prix Central Dupon, 2012 Prix UPP, 2011

 
Expositions

EXPOSITIONS PERSONNELLES A venir : Musée de la Carte à Jouer, Issy-les-Moulineaux, Automne 2017 Mairie du 7ème arrondissement, Paris, octobre 2015 Galerie 208, Buddha Bar, Paris 2015 Galerie Hégoa, Carré Saint-Germain, Paris 2014 Millesime Gallery, Paris 2014 Galerie Trait d’Union, Village Suisse, Paris 2013 Dib-Gallery, New York, Chelsea 2012 Galerie Central Dupon Images, Paris 2012 Galerie Snoop, rue Quincampoix, Paris 2012 EXPOSITIONS COLLECTIVES ET SALONS Graine de vie, Orangerie Espace Tourlière, décembre 2015 Biennale d’Issy, septembre-novembre 2015 Abbaye de l’Epau, organisée par le Département de la Sarthe, 2015 H2M, Espace d’Art Contemporain, organisée par la Ville de Bourg-en-Bresse, 2015 Sélection officielle Rencontres d’Arles, fepn 2014 Sélection officielle au Festival Couleur Café, Bruxelles 2014 Sélection officielle Biennale d’Issy 2013 Chair And The Maiden-Gallery, New York, Chelsea 2011 Sélection officielle Biennale Internationale de l’Humour, Italie 2011 Rencontres Internationales Photographiques de Tunisie 2008

Oeuvres (18)