425,00 €


VOIR L'OEUVRE À L'ÉCHELLE
Photographie numérique sur papier
Oeuvre tirée à 16 exemplaires
Livraison offerte*

Envoyer à un ami

Everest

Everest

Stanislas Ledoux

Destinataire :

* Champs requis

Annuler OU 

A propos de l'oeuvre  
Cette oeuvre est vendue non-encadrée.
Envoyé dans un délai de 11 à 14 jours
*Livraison offerte (France métropolitaine uniquement)

Livraison avant Noël garantie pour toute commande passée avant le 15/12/2016.

Prise de vue du panorama de l'Everest en 2012 au Népal depuis le mont Kala Patthar. L’Everest, en tibétain, Chomolungma, en népalais, Sagarmāthā, est une montagne située dans la chaîne de l'Himalaya, à la frontière entre le Népal et le Tibet. Après quelques années d'observations et de calculs, son altitude est établie à 8 848 mètres et il est identifié comme le plus haut sommet du monde au-dessus du niveau de la mer. Cette caractéristique lui vaut d'être baptisé de son nom actuel par les Occidentaux en 1865 et, dès les années 1920, de lui attirer l'intérêt des alpinistes qui se lancent à l'assaut de ses pentes. Plusieurs expéditions, en particulier britanniques, se succèdent depuis le nord. Toutefois, les conditions climatiques extrêmes font leurs premières victimes, parmi lesquelles George Mallory et Andrew Irvine, en 1924, dont on ne saura probablement jamais avec certitude s'ils ont atteint le sommet. En 1950, le Népal autorise l'accès à la montagne depuis le sud offrant des possibilités d'ascension par l'arête Sud-Est, moins périlleuse. Finalement, trois ans plus tard, Edmund Hillary et Tensing Norgay réussissent à vaincre l'Everest. Dès lors, les exploits en tous genres s'enchaînent, alimentant les fantasmes populaires ; mais, en 1996, une série d'accidents mortels vient rappeler les dangers liés à la montagne, portant de nos jours à plus de 200 le nombre de victimes. Pourtant, le tourisme de masse se popularise, fragilisant le milieu naturel malgré les créations du parc national de Sagarmatha en 1976 et de la réserve naturelle du Qomolangma en 1988. Ainsi, plus de 14 000 alpinistes ont tenté l'ascension depuis 1922 et plus de 4 000 l'ont réussie, bien aidés, pour la majorité d'entre eux, par les Sherpas. Cette photographie est une prise de vue numérique dont le traitement s'inspire de procédés photographiques anciens. La technique de prise de vue permet de révéler la silhouette d'un paysage. Prise de vue numérique faisant partie de la série Pahada. Tirage sur papier de type « Fine Art ». Signé par l’auteur et numéroté.

A propos de l'artiste  

BIO
Je suis né à Nantes en 1985 et j'ai très rapidement eu l’œil dans le viseur. En 2006, je suis sélectionné pour une exposition collective au Musée d’Aquitaine et je poursuis mes études en communication et stratégie publicitaire à Bordeaux et obtiens mon diplôme en 2008.
L’année suivante, le Studio Blain à Rochefort m'offre ma première exposition personnelle. C’est en 2011 que je décide de faire de la photographie mon métier, tout en continuant à développer mon écriture photographique.
En 2014, j'effectue une formation professionnelle à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Je suis désormais installé à Bordeaux où je propose mes services de prise de vues dans les domaines de l’Architecture, du Portrait professionnel et de la reproduction d’œuvres d’art.

DEMARCHE
Parallèlement, je poursuis mon travail personnel. Je suis sensible à la lumière bien sûr mais également aux temps faibles, aux touches oniriques. Je tente de dévoiler la part de sacré qui réside dans les lieux ou les personnes présents sur mes photographies. Je fonctionne le plus souvent sous la forme de séries photographiques. Ces dernières regroupent un corpus d'images ayant subi les mêmes influences, se rattachant aux mêmes intentions.

INFLUENCES
Les photographes qui m'influencent dans ma démarche d'auteur sont entre autres : Hiroshi Sugimoto, Vee Speers, Ansel Adams, Erwin Olaf, Maurice Tabard.

Oeuvres du même artiste

Dernières oeuvres consultées