Sculpture Nature morte

Filtrer la sélection

Ma sélection :

Effacer tous les filtres

5 oeuvres dans la sélection
Hommage à morandi
Technique mixte (26 x 15)
340 €
Terrain 3
Sculpture céramique (16 x 10)
90 €
Terrain 2
Sculpture céramique (25 x 12)
130 €
Insula
Sculpture terre cuite (12 x 11)
150 €
Terrain 8
Sculpture céramique (22 x 18)
160 €
Voir plus d'oeuvres

SCULPTURE NATURE MORTE

Redécouvrez ce que la nature morte signifie dans la sculpture au XXIème siècle à travers notre sélection de sculptures. Vous serez surpris de voir à quel point ce genre est paradoxalement plus vivant que jamais, et ne cesse d'inspirer les artistes de KAZoART. Alors soyez curieux !

 

Les nature mortes célèbres en sculpture

La nature morte dans la peinture se réfère à la représentation d'éléments inanimés (objets ou entités mortes). En sculpture, elle a également cette signification à ceci près qu'elle peut être abstraite ou figurative. Cependant, elle est principalement figurative, mimant ou représentant les objets du quotidien. Ce sont encore une fois les avant-gardes, et plus spécialement les dadaïstes, qui vont mettre sur le devant de la scène ce genre un peu spécial, notamment en combinant des objets du quotidien pour les faire dialoguer ensemble. C'est ce que Marcel Duchamp nommera le « ready-made » (Roue de bicyclette ; Fontaine). L'idée première des dadaïstes était de donner une nouvelle impulsion au monde de l'art en questionnant ses codes et principes (« qu'est-ce que l'art ?, qu'est-ce que le beau ?, etc. ») et non de créer un nouveau langage plastique.

Néanmoins, le concept rencontre un succès phénoménal si bien que les mouvements et tendances artistiques qui suivirent s'en inspirèrent largement (surréalisme, pop art, etc.). Prenons comme exemple les sculptures de Roy Lichtenstein (Mirrors) et certains « combine paintings » (assemblage de différents éléments) de Martial Raysse et de Robert Rauschenberg (Monogram) qui mettent l'objet au cœur de leurs créations. Enfin, rappelons que les cubistes (Pablo Picasso et Georges Braque) ont également participé à révolutionner le genre de la nature morte dans le domaine de la sculpture (Pablo Picasso, Verre d'absinthe).

 

La nature morte en sculpture : définition, techniques

A l'Antiquité, la nature morte en sculpture est d'abord perçue comme une décoration, servant à dynamiser et embellir les poteries, vaisselles et fresques murales des bâtiments. Puis, elle devient au même titre que pouvait l'être la peinture un véritable trompe-l’œil. La nature morte dans la sculpture, tout comme dans la peinture, étant considérée jusqu'au XIXème siècle comme un genre mineur, ne connaîtra pas un grand succès avant le début du XXème siècle. 

Concernant les matériaux utilisés pour réaliser une nature morte en sculpture, il n'existe aucune règle ni limite. Le sculpteur peut choisir des matériaux nobles (l'argent, le marbre...) ou au contraire préférer des matériaux plus ordinaires (métal, objet …) qu'il peut accumuler, visant à se rapprocher au maximum du sujet qu'il reproduit. Tout dépendra de sa démarche artistique.