10 oeuvres d’art contemporain qui ont choqué le public 9


Certaines œuvres d’art contemporain particulièrement provocatrices suscitent au mieux la perplexité, au pire l’exaspération furibonde. KAZoART vous propose un florilège de 10 œuvres qui ont choqué nos contemporains et défrayé la chronique.

1# Anish Kapoor, Dirty corner  

Cette oeuvre colossale du britannique d’origine indienne Anish Kapoor, un temps installée dans les jardins du Château de Versailles, présente une connotation sexuelle évidente et assumée par l’artiste. Rebaptisée par les médias « le Vagin de la reine »,  la sculpture a subi plusieurs dégradations volontaires.

Kapoor avait d’abord pris le parti de ne pas faire nettoyer les graffitis antisémites de la seconde vandalisation, afin d’offrir au public un témoignage de l’intolérance. La justice française estimant que c’était faire le jeu des extrémistes, en a décidé autrement. L’artiste a donc choisi de recouvrir de feuilles d’or les parties vandalisées de sa sculpture et créer ainsi une nouvelle peau tout en conservant l’ancienne.

Anish Kapoor, dirty corner, 2015, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Anish Kapoor, dirty corner, 2015, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

2# Maurizio Cattelan : L.O.V.E

Le sigle « LOVE » d’après Cattelan signifie ici « Liberté, Haine, Vendetta et Éternité ». L’artiste italien a ainsi posé en 2010 devant la bourse de Milan une monumentale sculpture de marbre de carrare représentant une main. Les doigts en ont été coupés à l’exception du majeur. Visuellement c’est donc un gigantesque doigt d’honneur de 6 tonnes et de 11 mètres de haut qui se dresse devant l’institution ! Aujourd’hui installé à New York, Maurizio Cattelan est devenu un des grands favoris des riches collectionneurs.

Maurizio Catellan L.O.V.E 2010, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Maurizio Catellan L.O.V.E 2010, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

3# Paul McCarthy : Tree 

L’artiste américain crée des sculptures gonflables de grande taille dont la forme ambiguë est souvent polysémique. Ainsi le fameux « Tree » érigé place Vendôme à Paris en 2014, rappelant un jouet sexuel pour adultes, a engendré une forte polémique. L’oeuvre vandalisée a soulevé une telle animosité qu’elle a finalement dû être retirée.

Paul McCarty, Tree, place Vendôme, 2014 PHOTO/BERTRAND GUAYBERTRAND GUAY/AFP/Getty Images, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Paul McCarty, Tree, place Vendôme, 2014 PHOTO/BERTRAND GUAYBERTRAND GUAY/AFP/Getty Images, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

4# Jeff Koons à Versailles 

Koons est le roi du kitch. Il conçoit entre autres des statues grandeur nature à son effigie et à celle de sa compagne, la sulfureuse Cicciolina, dans des positions très explicites.

Quand il investit en 2008 le très classique château de Versailles avec ses œuvres bigarrées, décalées et iconoclastes. c’est le scandale. Des manifestations sont organisées à l’entrée du château pour protester contre ce qui est vécu par certains comme une mésalliance choquante entre le lieu historique et l’univers de l’artiste.

Jeff Koons, Balloon dog, château de Versailles, 2008, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Jeff Koons, Balloon dog, château de Versailles, 2008, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

5# Damien Hirst : The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living

« L’impossibilité physique de la mort dans l’esprit du vivant », ainsi pourrions-nous traduire le titre d’une des œuvres les plus connues de l’artiste anglais datant de 1991. Cette dernière représente un requin comme suspendu dans un immense aquarium de formol. Non pérennes, ces œuvres se détériorent avec le temps et demandent à être remplacées.

Pour Hirst, le requin représente à la fois une esthétique de la nature terrible et une figure du capitalisme. Hirst est un artiste « symptomatique » qui nous parle, à sa manière, des maux de notre époque.

Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Damien Hirst, The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

6# Patricia Piccinini : The long awaited

Ses sculptures hyperréalistesétranges et dérangeantes, comme sorties d’un film de science-fiction, n’ont pas fini de mettre le spectateur mal à l’aise. Sans doute parce qu’elles mélangent la pureté de l’enfance avec des créatures monstrueuses dans une improbable complicité. Les visages sont en effet détendus, confiants, comme figés dans une posture de ce bien-être serein précédant la plongée dans le sommeil.

L’artiste australienne interroge notre rapport à l’altérité, notre difficulté viscérale à accepter l’étrangeté d’un corps hybride que nous ne reconnaissons pas.

Patricia Piccinini, The long awaited, 2008, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Patricia Piccinini, The long awaited, 2008, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

7# Tracey Emin : My Bed

La britannique a conçu en 1998 une oeuvre très personnelle : My Bed. Elle consiste en un lit, le sien, qui figure un moment douloureux de son existence, une rupture sentimentale. Les draps sont souillés, le sol jonché de détritus divers et de menus objets tels des mégots et des paquets de cigarette vides, une bouteille de vodka et une d’Orangina, des préservatifs usagés ou encore un test de grossesse. Cette mise en scène abrupte de l’intimité la plus crue avait secoué à l’époque le petit monde de l’art contemporain.

My Bed, Tracey Emin, Tate Britain, 1998, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

My Bed, Tracey Emin, Tate Britain, 1998, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

8# Paul Fryer : Pieta (All Flesh is Grass)

Traditionnellement dans l’art pictural religieux, la pieta représente la mère du Christ, tenant son fils mort dans ses bras à sa descente de croix. Celle du britannique Paul Fryer est différente en ce sens que le christ repose, mort, sur une chaise électrique. Travaillée de façon très réaliste mais à des proportions moindres qu’un corps réel, cette Pieta tragique émeut et suscite l’empathie. Présentée à la cathédrale de Gap, l’oeuvre a déclenché notamment parmi les croyants des avis très partagés.

Paul Fryer, Pieta, site youstrikemyfancy.com, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Paul Fryer, Pieta, site youstrikemyfancy.com, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

9# David Cerny : Entropa

Il s’agissait au départ d’une commande du gouvernement tchèque à l’occasion de sa présidence à l’Union européenne en 2009. Exposée en Belgique et composée de 27 modules la sculpture était censée symboliser chaque pays de la communauté européenne,

Or l’artiste plasticien tchèque, bien connu pour son goût de la provocation, a représenté chacun avec le plus gros stéréotype qui lui est communément attribué ! La France se voit affublée d’une banderole affichant « Grève », la Suède reçoit un logo Ikéa, la case pour l’Angleterre est tout simplement vide… Un vrai pied de nez qui a failli tourner à l’incident diplomatique.

David Cerny, Entropa, 2009, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

David Cerny, Entropa, 2009, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

10# Charles Ray : Le garçon à la grenouille

L’art contemporain, nous l’avons vu avec Jeff Koons à Versailles, n’est pas toujours apprécié lorsqu’il souhaite conquérir un lieu marqué par l’histoire. Ici c’est une ville entière qui s’est mobilisée.

Le musée vénitien La Pointe de la Douane a ainsi dû retirer la sculpture contemporaine en fer blanc intitulée « Le garçon à la grenouille » et réalisée par l’américain Charles Ray. C’est surtout son emplacement privilégié à l’entrée du Grand Canal face à la basilique Saint-Marc qui a fait enfler la polémique. Les habitants lui ont majoritairement préféré l’ancien réverbère du XIXe siècle. Venise n’est donc pas encore prête, à l’instar de Copenhague, pour sa « petite sirène ».

Charles Ray, le garçon avec une grenouille, image site blanrue.blogspot.fr, 10 oeuvres d'art qui ont choqué

Charles Ray, le garçon avec une grenouille, image site blanrue.blogspot.fr, 10 oeuvres d’art qui ont choqué

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

9 commentaires sur “10 oeuvres d’art contemporain qui ont choqué le public