5 choses à savoir sur le Cubisme


Né en 1908 après la création des Demoiselles d’Avignon par Pablo Picasso, le cubisme est caractérisé par l’abandon de la perspective classique, l’éclatement des formes en différentes facettes et l’indépendance des divers plans. L’artiste cherche à représenter sur la toile – c’est-à-dire sur une surface en 2 dimensions – un objet en 3 dimensions, observé de tous les points de vue à la fois.

#1 Le cubisme tient ses origines de l’œuvre de Paul Cézanne…

En 1907, Picasso et Braque assistent à une rétrospective de l’œuvre de Paul Cézanne. Ses œuvres leur ouvrent de nouvelles perspectives, particulièrement pour le traitement de l’espace et des formes. Picasso sera très attentif à une phrase écrite par Cézanne, où ce dernier préconisait de « traiter la nature par le cylindre, la sphère, le cône. »

cubisme Cézanne Sainte Victoire KAZoART

Paul Cézanne, La Montagne Sainte-Victoire vue de la carrière Bibémus, Baltimore Museum of Arts, 1897

 

#2 …mais aussi de l’Art africain

A la fin du 19e siècle, les artistes européens se passionnent pour les arts dit « primitifs », qui regroupent entre autre les Arts africains et océaniens. Henri Matisse montre notamment à Pablo Picasso des masques africains qui fascineront le jeune peintre et l’inspireront beaucoup pendant la création du cubisme, particulièrement pour les visages.

cubisme Masque africain KAZoART

Masque du Gabon, ©Ji-Helle, License Creative Commons

 

3# Il a été créé par (seulement) deux artistes

Le cubisme est un des rares courants artistiques majeurs à avoir été conceptualisé par seulement… deux personnes : Pablo Picasso et Georges Braque. Ce ne sont pas eux qui en ont inventé le nom (l’Histoire hésite, sur ce point, à en accorder la paternité à Henri Matisse ou bien au critique d’art Louis Vauxcelles…), mais ils ont bien, cependant, amorcé cette véritable révolution picturale. Ces deux jeunes peintres, alors méconnus, ont en parallèle expérimenté cette utilisation des formes géométriques pour la représentation de la réalité. Il faut parfois peu de monde pour changer l’Histoire…

4# Il existe 3 types de cubisme

Le courant s’est développé de 1908 à 1916, en trois phases : d’abord le cubisme Cézanien, puis le cubisme Analytique, et enfin le cubisme synthétique. A chaque phase ses caractéristiques et ses tentatives ! Vous pouvez les retrouver plus en détails en consultant notre article « Le cubisme en lien avec les artistes KAZoART ».

cubisme Braque Violon et chandelier KAZoART

Georges Braque, Violon et chandelier, 1910, San Francisco MoMA, © Artists Rights Society (ARS), New York / ADAGP, Paris, 89.78

5# Le cubisme existe aussi en sculpture… et même en littérature !

De nombreux artistes comme Lipchitz, Archipemko ou Duchamp-Villon ont suivi les préceptes et les idées du cubisme et les ont appliqué à la sculpture. On y retrouve les mêmes formes décomposées et géométriques qu’en peinture.

cubisme Duchamp Villon KAZoART

Raymond Duchamp-Villon, Cheval Majeur, 1914, Museum of Dallas, Wikimedia Commons

Le mouvement s’est même répandu jusque dans la littérature, avec notamment Guillaume Apollinaire qui crée des calligrammes dans les années 1910 : il s’agit de poèmes dont la disposition graphique forme un dessin.

 

cubisme Calligramme Apollinaire KAZoART

Guillaume Apollinaire, Reconnais-toi, 1915, Wikimedia Commons

>> Découvrez la sélection « Cubisme » de nos artistes sur Kazoart !

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>