« La femme au tableau » : un combat pour la justice


L’œuvre des artistes témoigne à elle seule de leur personnalité singulière et du regard particulier qu’ils portent sur le monde. Leur vie, leur histoire peut s’avérer également insolite et surprenante.  Inspiré du  travail des artistes de sa sélection, KAZoART vous propose un florilège d’anecdotes sur leurs illustres aînés.

L’art’necdote du jour #5 • Klimt, La femme au tableau

C’est l’histoire romanesque à souhait d’une spoliation tristement historique et du combat d’une femme pour récupérer ce qu’elle estime lui appartenir de droit. Le film de Simon Curtis La femme au tableau (the woman in gold), actuellement en salles, relate le bras de fer qui opposa Maria Altmann (interprétée par la britannique Helen Mirren) au gouvernement autrichien autour de la propriété de cinq œuvres de Gustav Klimt réquisitionnées à la famille Altman par les nazis.

Une bataille de longue haleine

Dans La femme au tableau, on apprend que pendant presque vingt ans, la bataille juridique engagée entre les deux parties fit rage et connut plusieurs rebondissements jusqu’au dénouement final. Maria Altmann bénéficia de l’aide précieuse et dévouée de son avocat R. Randol Schoenberg (interprété par Ryan Reynolds).

Un patrimoine de grande valeur

Restitué à Maria Altman, ce patrimoine dont s’enorgueillissait l’Autriche traversa l’Atlantique pour rejoindre une galerie américaine, puis être vendu pour plus de 650 millions de dollars

La plus connue des ces œuvres demeure sans doute le portrait d’Adele Bloch-Bauer I peinte par Klimt en 1907. Cette fine amatrice d’art, proche amie du peintre viennois, était également la tante de Maria Altmann.

Klimt portrait of Adele Bloch-Bauer I

Klimt portrait of Adele Bloch-Bauer I

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>