Focus sur l’artiste Chris Calvet 2


Peinture, calligraphie et photographie numérique s’entremêlent pour « mélanger l’encre au corps », pour « lier l’humain au caractère » à travers les photographies de Chris Calvet, pour qui la technique et la créativité ne font qu’un. Vous pourrez d’ailleurs assister à une performance de cet artiste Jeudi 9 juin 2016, à 20h, au cours du Vernissage de la Galerie éphémère de KAZoART, à La Rotonde.

Retrouvez ici la galerie en ligne de Chris Calvet

chris calvet, kazoart

Chris Calvet

 

Une minute de vidéo pour plonger dans l’univers artistique de Chris Calvet

Vie et démarche artistique

C’est sur les bancs de l’école que Chris Calvet a commencé à apprendre la peinture et le design. Une véritable passion qu’il développe tout au long de sa scolarité. Après un CAP et un Bac pro de communication graphique, il continue à améliorer sa technique en BTS de communication visuelle. Au cours de ces années, la peinture demeure cependant son art de prédilection. Son premier emploi d’été chez une amie créatrice de bijoux d’art lui permet d’exposer ses peintures et d’organiser sa première exposition, où la calligraphie tient déjà une place importante.

chris calvet, kazoart, eternite

Chris Calvet – Éternité

Attiré par l’encre et le signe, il prend ensuite des cours de chinois et de calligraphie afin d’inclure cette combinaison dans ses œuvres. Des modèles féminins se confondent ainsi avec des caractères graphiques pour faire rejaillir une expression humaine et donner à l’art une signification particulière.

Les cultures étrangères sont pour lui une source d’enrichissement importante. « Les masques africains sont par exemple très énigmatiques. On porte d’ailleurs tous un masque, mais on ignore qui se cache derrière », affirme-t-il. Cette relation particulière qu’il entretient avec l’étranger, il la cultive tout particulièrement avec la Chine, qui l’inspire aussi bien professionnellement que personnellement.

chris calvet, kazoart, atelier

Chris Calvet – Atelier

7 questions de KAZoART à Chris Calvet

#1 Qu’allez-vous présenter au Vernissage de la Galerie éphémère de KAZoART ?

La performance permettra de vivre en direct l’énergie et l’émotion que l’on ressent à travers la réalisation d’une calligraphie grand format. Le Signe réalisé jeudi soir à 20h, à l’encre de chine, est La Grâce. Celui-ci est ancien et compréhensible en Chinois et Japonais. Ensuite, la séance photo avec la modèle Lady Héroïne fermera cette parenthèse pour comprendre  la construction d’un « Signe ».

# 2 D’où vous vient l’idée de mêler l’écriture et l’humain ?

Le signe est beau et pratique, puisqu’il s’agit d’un outil de communication. Je veux lier l’humain et le caractère, car c’est ce qui permet de communiquer. La calligraphie est d’ailleurs très forte esthétiquement parlant. Elle est belle et apporte en plus un sens. Elle est à la fois libre et maîtrisée.

chris calvet, kazoart, liberte

Chris Calvet – Liberté

#3 Comment travaillez-vous avec vos modèles ?

Le choix du modèle est avant tout un choix personnel en fonction du signe calligraphique et de mes affinités avec la personne. Une relation s’établit quand je travaille avec un modèle. Cela se ressent sur mes œuvres. Mon travail est à l’opposé des photos de mode, froides et sans lien émotionnel entre l’artiste et le mannequin.

Je dois ensuite déterminer comment je vais projeter graphiquement l’encre avec un corps. C’est un travail minutieux, qui demande des heures de travail. Le modèle doit s’imprégner de ce caractère. Je lui envoie trois jours à l’avance pour qu’elle ait le temps de se l’approprier.
Lors du shooting, nous cherchons ensemble une position pour retranscrire le sens du signe : l’énergie, l’amour, la liberté… Chaque travail avec un modèle est différent. Certaines bougent d’ailleurs plus que d’autres pour trouver les poses les plus adaptées.

chris calvet, kazoart, amour

Chris Calvet – Amour

#4 La Chine est très importante dans vos œuvres. Pourquoi vous plaît-elle autant ?

C’est un pays que je connais, car j’y suis allé à plusieurs reprises pour le travail et les vacances. J’ai en outre réalisé ma première performance devant un public en Chine. J’étais très nerveux, car je voulais un support de 2x10m et le recouper en 3 pour m’entraîner. Mais, en souhaitant bien faire, ils m’en ont donné un de très bonne qualité avec ces dimensions multipliées par sept, en contrecollé sur du tissu, donc impossible à couper. J’ai alors décidé de représenter le signe de la liberté, qui était le plus adapté à ce grand support. Cela a été un gros succès.

chris calvet, kazoart, continuite

Chris Calvet – Continuité

#5 On ressent un lien très fort dans vos photos entre l’art et l’humain. Sont-ils forcément liés ?

Complètement. L’art nous représente tous. Cela va ensemble. Dans ma démarche, je cherche à dénoncer ce qui semble aller dans le mauvais sens. Par exemple, dans ma série « Envol », les relations entre les humains passent par l’art. Les barres en « oblique positive » donnaient l’impression qu’on pouvait sortir grâce à elles. Il y a un code pour tout.

chris calvet, kazoart, precieux

Chris Calvet – Précieux

#6 Quelles sont vos influences artistiques ?

Je m’inspire souvent du peintre et graveur abstrait, Pierre Soulages, et de l’artiste peintre, Fabienne Verdier, qui s’est formée en Chine. Sur le site de KAZoART, j’aime tout particulièrement les photographes Emmanuel Laborde et Jean-Marc Angelini.

#7 Quels sont vos projets à venir ?

Il me reste beaucoup de choses à faire sur cette série « Signes ». J’aimerais réaliser des duos entre le modèle coréen et la danseuse photographiés ici. Leurs caractères sont complémentaires. Je pense aussi à réunir un couple de danseurs et à mettre des couleurs dans mes œuvres. Mais, j’en suis encore au stade de la réflexion.

chris calvet, kazoart, liberte

Chris Calvet – Liberté

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

2 commentaires sur “Focus sur l’artiste Chris Calvet