Focus sur l’artiste Sun-Hee Lee


Les œuvres de Sun-Hee Lee nous invitent dans un univers plein de vie et de couleurs. Artiste coréenne installée en France depuis plusieurs années, Sun-Hee Lee a ouvert cette semaine les portes de son atelier à la rédaction de KAZoART. Nous vous invitons à découvrir le travail et la démarche artistique et philosophique d’une artiste pour qui tout se lie et se connecte.

Retrouvez ici la galerie en ligne de Sun-Hee Lee

Sun-Hee Lee - KAZoART

Sun-Hee Lee – KAZoART

Une minute de vidéo pour vous plonger dans l’univers artistique de Sun-Hee Lee

Parcours et démarche artistique de Sun-Hee Lee

Née en Corée du Sud, Sun-Hee Lee a grandi à Séoul où elle a fait ses études aux Beaux-Arts. En plus d’une manière différente d’observer, elle y a acquis des techniques et des savoir-faire, notamment dans la maîtrise de la calligraphie.

Paysage intérieur - Sun-Hee Lee - KAZoART

Paysage intérieur – Sun-Hee Lee

A 30 ans, attirée par l’expressionnisme allemand, elle vient s’installer à Bochum, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, en Allemagne. Elle y travaille pendant quelques années dans un atelier commun, organisé par l’université de Bochum. Entourée de sculpteurs, graveurs, céramistes, elle découvre à leur contact de nouvelles techniques, ainsi qu’une nouvelle appréhension du travail créatif.

« J’ai appris la liberté« , explique-t-elle: « exprimer ce que je ressens sans hésiter, au moment où ça arrive et comme je souhaite l’exprimer ».

St-1011 - Sun-Hee Lee - KAZoART

St-1011 – Sun-Hee Lee

Depuis, cette expérience, qui reste pour elle un souvenir très positif et fondateur, elle a ajouté la gravure à ses médiums de prédilection et la pratique selon son inspiration et les expositions auxquelles elle participe. Artiste expressionniste, chaque médium est pour elle un moyen, un outil pour élargir la gamme de ses créations.

Arrivée en France pour des raisons familiales, c’est maintenant dans les environs de Chartres que Sun-Hee Lee travaille, dans son atelier individuel, où elle crée ses œuvres et enseigne ses techniques à ses élèves adultes.

Atelier de Sun-Hee Lee - KAZoART

Atelier de Sun-Hee Lee – KAZoART

5 Questions de KAZoART à Sun-Hee Lee

#1 Comment s’organise votre travail?

J’ai maintenant mon propre atelier, chez moi, où je travaille presque tous les jours. J’y passe beaucoup de temps car je commence toujours plusieurs œuvres en même temps. En effet, comme je travaille à la peinture à l’huile, cela me permet de faire avancer chaque oeuvre à son rythme pendant que les autres sèchent. La peinture à l’huile est très longue à sécher.

4786 - Sun-Hee Lee - KAZoART

Sans titre – Sun-Hee Lee

Chaque toile est différente parce que chacune représente une gestuelle et une émotion différente et spontanée. Je travaille directement sur la toile, sans esquisse préalable. C’est le mouvement qui guide mon pinceau et qui crée peu à peu la cohérence et l’équilibre de chaque oeuvre.

#2 Quelles sont vos sources d’inspiration?

J’ai la chance de ne pas habiter dans une grande agglomération. Cela me permet de me promener souvent dans la Nature et de passer du temps à l’observer. Dans la culture coréenne, la Nature et l’observation font partie du travail créatif et j’ai conservé cette fascination pour l’eau qui coule, les branches remuées par le vent, …

Sans titre 2 - Sun-Hee Lee - KAZoART

Sans titre 2 – Sun-Hee Lee

Mes émotions sont aussi à la source de mes toiles ou de mes estampes, car pour moi elles sont de même nature que les paysages que je peux voir. Je suis toujours à l’écoute de ce que je ressens. L’instant compte beaucoup aussi : il y a ce que je ressens et il y a le moment où je le ressens. Ces éléments se réunissent et mon travail est de les représenter sur la toile de la manière la plus fidèle possible.

#3 Le « Paysage intérieur » est un titre récurrent dans vos toiles. De quoi s’agit-il?

La Nature que j’ai tant de joie à observer entre en moi. Le mouvement d’une branche, les couleurs d’une feuille, une rivière qui s’écoule… Mon esprit s’imprègne de tous ces éléments qui restent alors très longtemps présents en moi, côtoyant directement les émotions. C’est cela qui va créer un « paysage intérieur ».

Paysage interieur 0615 - Sun-Hee Lee - KAZoART

Paysage interieur 0615 – Sun-Hee Lee

A l’intérieur de ces paysages, on retrouve des formes d’une toile à l’autres, comme les lignes des souches d’arbre, qui peuvent aussi faire penser à des empreintes digitales. Elles montrent à la fois le passage du temps, chaque ligne est une année dans la vie de l’arbre et l’identité propre à chaque individu. Pour moi, elles représentent une forme de méditation que je pratique en les traçant. Au fur et à mesure que l’oeuvre se construit, elles s’harmonisent dans la toile.

En Corée, j’ai beaucoup pratiqué la calligraphie et certaines lignes sur mes toiles sont un intermédiaire entre l’écriture et la branche, l’humanité et la Nature, le sens et le mot.

St- 030608 - Sun-Hee Lee - KAZoART

St- 030608 – Sun-Hee Lee

Le « paysage intérieur » suppose que j’envisage l’oeuvre en premier lieu pour moi, selon ce qu’elle m’apporte. La composition est très personnelle, l’oeuvre trouve peu à peu son harmonie et son sens.

#4 Quels sont les principes qui guident votre main lorsque vous composez vos toiles?

Je considère qu’il y a deux grands thèmes dans l’art: la Nature et la Vie. La Nature, comme je l’ai dit, concerne ce qui m’entoure et ce qui m’habite. La vie, je la retrouve dans ce que je vis: les lieux où je suis, les personnes que je rencontre et avec qui je passe du temps, les échanges que j’ai avec chacun.

La forêt - Sun-Hee Lee - KAZoART

La forêt – Sun-Hee Lee

Pour exprimer ces deux thèmes, l’abstrait est ce qui me convient le mieux, même lorsque je réalise des portraits. En effet, je m’intéresse à ce qui se passe dans la tête. La mienne ou celle des autres: c’est plein de couleurs, plein d’images. Mes compositions partent toutes de ce principe fondamental.

#5 En effet, on sent une importance particulière de la couleur dans vos toiles. Quel est son rôle?

Les couleurs sont les acteurs principaux de mes toiles et de mes gravures. Elles sont vivantes, elles bougent, elles entrent et sortent de la toile qui est par ailleurs un espace fermé. La toile est un espace plat et clos. Les couleurs apportent à la fois une clé et un relief à mes toiles. Grâce à elle, je souhaite que l’on puisse nager dans la toile, s’y sentir libre et fluide, comme un poisson.

Nager dans les couleurs - Sun-Hee Lee - KAZoART

Nager dans les couleurs – Sun-Hee Lee

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>