La Minute Arty • Titouan Lamazou


Le nom de Titouan Lamazou vous évoque certainement l’océan, les voyages, les femmes… Navigateur passionnant et passionné, cet homme a fait de sa vie un roman. Sa bibliographie compte d’ailleurs vingt-quatre carnets de voyages, emplis d’art et de témoignages. Des portraits du monde faits avec amour ! Aujourd’hui, KAZoART hisse la grand voile et vous emmène au large découvrir cet artiste globe trotter…

Titouan-Lamazou-Carte-de-l-indonesie

Carte de l’Indonésie, 2003. Gouache sur papier. 60 x 80 cm ⓒ Titouan Lamazou / via Pinterest

Un marin dans l’âme

L’histoire commence en 1990, lorsque Titouan Lamazou remporte la première édition du Vendée Globe. L’idée paraît folle à l’époque : faire le tour du monde en solitaire, par la mer et sans escale. La moitié des concurrents arrivent à bon port, les autres ont abandonné le challenge. Si aujourd’hui la performance et la rapidité ne sont plus les priorités de l’artiste accompli qu’est devenu par la suite Titouan Lamazou, sa vie de marin a profondément influencé sa démarche artistique.

La carte du monde est un élément incontournable de son travail. Son art, c’est d’abord de voyager. Quand on visite son site web, on est invité à cliquer sur chaque continent pour y découvrir des extraits, des annotations qui y ont été épinglées, véritable carnets de voyage virtuels.

vendée_4

Arrivée du Vendée Globe 1990. Photographie Denis Gliskman / via www.titouanlamazou.com

L’amour des femmes

Les reportages de Titouan Lamazou portent inévitablement un message politique : il veut faire connaître les injustices de ce monde. Les guerres, les inégalités entre les hommes et les femmes, l’autorité des religions transparaissent toujours. C’est d’ailleurs le point de départ de son ouvrage le plus connu : Zoé, Zoé, Femmes du Monde, paru en 2008. On y trouve de splendides portraits de femmes à la gouache. Il est difficile de dire si ce sont leurs vies ou leurs visages qui séduisent le plus. Titouan Lamazou est de ces artistes inspirés par les féminités. Comme si, à travers son regard, on accédait plus facilement à l’essence de leurs beautés. Beautés extérieures mais aussi intérieures. Quelles que soient leurs origines, leurs vies, leurs visages, elles nous touchent toutes autant.

coteouest2

Sariah. Los Angeles 2004. Gouaches sur papiers. 46 x 37 cm. Titouan Lamazou / via www.titouanlamazou.com

Bresil-4

Nelida, Brésil, 2004. C-Print ©Titouan Lamazou / via www.titouanlamazou.com

Roumanie4

Ana. Tirage argentique 39 x 51 cm / Gouache sur papier 46 x 45 cm ®Titouan Lamazou / via www.titouanlamazou.com

De l’art ethnographique

Dans ses carnets de voyage qui constituent des oeuvres à part entière, Titouan Lamazou mêle à la fois textes, photographies, peintures. L’idée étant de capter l’individu concerné avec justesse. Ses témoignages artistiques se transforment en poésie. En 2008, une exposition lui est consacrée au Musée de l’Homme à Paris, qui retrace sa grande expédition pour le projet Zoé, Zoé, Femmes du monde. Car, la démarche de Titouan Lamazou est avant tout celle d’un humaniste. Celle d’un artiste qui ouvre une porte sur les citoyennes de ce Monde.

Carnets de voyage, Titouan au Congo, Titouan en Haïti, Femmes du Brésil, Sous les toits de terre, Ténèbres au paradis, Rêve de déserts, Un hiver berbère, Onze lunes au Maroc … sont autant de reportages singuliers qui constituent de véritables ethnographies poétiques.

Chine51

Mei Mei, 2005. Tirage argentique, 67 x 90 cm et gouache sur papier, 46 x 37 cm. ©Titouan Lamzou / via www.titouanlamazou.com

RDC4

Carte d’Afrique 2, 2004 Acrylique et crayon, 46 x 74 cm ©Titouan Lamazou / via www.titouanlamazou.com

MDH10

Zoé Zoé, Femmes du Monde Musée de l’Homme, Paris. 2007-2008 / via Pinterest

Un jour, il a dit

« Mes premières motivations pour ce vaste projet Femmes du Monde pouvaient s’entendre au départ par ma séduction pour les femmes. Un « prétexte » de voyage aussi… Une intuition. je n’en sais rien à vrai dire. Il se mua dès la première escale en une fresque militante pour la défense de leurs droits. Le droit des femmes et celui de se mouvoir. »

Le saviez-vous ?

En 2003, L’UNESCO reconnaît son engagement et le nomme « Artiste pour la Paix » en l’honneur de « son engagement personnel et sa qualité de peintre, d’écrivain et de photographe en faveur de la promotion des femmes et de l’affirmation de leurs droits ». 

Son plus grand projet

En mars 2017, Titouan Lamazou annonçait son nouveau projet : une « Villa Médicis sur les mers ». Le navigateur qui a fait le tour du monde le plus rapide veut aujourd’hui construire le bateau atelier qui avance « le plus lentement possible ». Pour l’artiste, c’est aussi « l’atelier des tropiques » en référence aux rêves, aux envies du peintre Paul Gauguin.

Concrètement, ce bateau atelier se veut un lieu de résidence artistique qui avance sur les flots. Un lieu d’échange et de création sur lequel vivent des artistes qui parcourent le monde, ensemble. Et Cap vers l’Ouest : aux Caraïbes ! Voyages, créations, transmissions. A suivre…

coteest2

©Titouan Lamazou / via www.titouanlamazou.com

Titouan-Lamazou-portrait

Titouan Lamazou à l’oeuvre / via www.lesuricate.org

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>