Parmi les nombreuses Œuvres d’art que vous pouvez trouver sur le marché, certaines se révèlent abordables et d’autres beaucoup moins. Vous pourriez même risquer avoir des discussions plutôt houleuses avec votre banquier et perdre un bras en voulant les accrocher sur les murs de votre chez-vous… Mais comme ici nous tenons à vous informer de tout, voici les 10 œuvres d’art les plus chères au monde cette année !

1. « Bal du moulin de la Galette » (1876), Pierre-Auguste Renoir :

Auguste Renoir, Le Bal du Moulin de la Galette (1876) / Domaine public

Peintre impressionniste de renom, Pierre-Auguste Renoir représente sur ce tableau une scène se déroulant au moulin de la galette à Montmartre en un beau dimanche après-midi. Sur cette toile figure un cortège de personnes enjouées, se vouant avec entrain à la danse et aux discussions.

Le peintre a voulu ici mettre en valeur la mixité sociale, faisant place à des individus de classes sociales diverses. S’il s’agit là d’un beau moment de partage, l’œuvre, par son prix, se veut pourtant tout sauf abordable… En effet, elle est au modique prix de 143 millions de dollars. Voilà qui fait relativiser ses choix de décoration intérieure !

2. « Portrait du Docteur Gachet » (1890) de Vincent Van Gogh :

Portrait du docteur Gachet avec branche digitale – Wikipédia

Si l’artiste néerlandais est connu pour un nombre d’œuvres conséquent, cette dernière s’avère une des plus onéreuses. Elle a été vendue à 152 millions de dollars à Ryoei Saito. Peint à Auvers-sur-Oise pendant les derniers mois de la vie de Van Gogh, il s’agit là du portrait de son médecin, celui qui a pris soin de lui jusqu’à ce qu’il quitte ce monde.

L’on peut y observer un homme accoudé à une table et pourvu d’un regard bienveillant. On comprend mieux pourquoi cette toile revêt une si grande importance !

3. « Le rêve » (1932) de Pablo Picasso :

Picasso, Le rêve (1932)

Au prix faramineux de 158 millions de dollars cette année, ce chef-d’œuvre représente également un des tableaux les plus chers vendus sur le marché. Son acheteur n’est autre que Steven A. Cohen, gérant du Hedge fund SAC Capital Advisors.

L’œuvre met au jour un portrait de Marie-Thérèse Walter, sa compagne de l’époque. Le fauteuil rouge dans lequel elle s’abandonne au rêve en dit long sur la passion amoureuse entretenue entre les deux amants.

Quand Picasso inspire les Artistes KAZoART

4. « Les joueurs de cartes » (1892), Paul Cézanne :

Paul Cézanne, Les joueurs de cartes (1890-1895)

Pour cette peinture à l’huile sur toile, l’artiste a effectué différentes versions de cette œuvre. En effet, la première composition à voir le jour met en lumière plusieurs personnages. Dans la dernière version, ils ne sont plus que deux, le tableau se substituant dès lors à une nature morte. Au prix très raisonnable de 274 millions de dollars, il a été vendu à la famille royale du Qatar.

5. « Portrait d’Adèle Bloch Bauer » (1907), Gustav Klimt :

Klimt portrait of Adele Bloch-Bauer I
Gustav Klimt, Portrait d’Adèle Bloch-Bauer I (1907) / Via Wikimedia Common

Ayant travaillé d’arrache-pied pendant trois ans sur cette toile, Klimt a su mettre en valeur le mélange subtil entre l’or et l’argent. Elle a été vendue à 158 millions de dollars à Ronald Lauder, un milliardaire, assurément !

6. « No. 5 » (1948), Jackson Pollock :

Jackson Pollock, No 5 (1948)

Tableau expressionniste de renom, il fut d’abord la propriété de Samuel Irving Newhouse et était exposé au MoMa, à New-York. Après plusieurs ventes aux prix plus conséquents les uns que les autres, il a été vendu pour la somme de 165 millions de dollars par un acheteur dont on ne connait pas le nom. Il s’agit du tableau le plus cher jamais vendu en matière d’art contemporain !

7. « Quand te maries-tu ? » (1892), Paul Gauguin :

Paul Gauguin, « Quand te maries-tu? » (1892)

Ou si vous souhaitez le prononcer à la tahitienne : Nafea faa ipoipo. On vous l’accorde, cela demande un travail d’articulation conséquent. Ce tableau a été réalisé en Polynésie française par l’artiste postimpressionniste. Elle a été vendue au prix miséricordieux de 300 milliards de dollars au Qatar. Rien que ça…

8. « Interchange »(1955), Willem de Kooning :

Willem de Kooning, Interchange (1955)

Cette huile sur toile expressionniste abstraite n’est pas sans retenir le regard de bien d’entre nous. Aussi paradoxalement soit-il, il nous coûterait pourtant les yeux de la tête… C’est David Geffen, producteur de cinéma, qui a effectué la vente de cette toile à Ken Griffin pour 300 millions de dollars seulement. Un élan de générosité notable !

9. « Nu couché » (1917), Amedeo Modigliani :

Modigliani, Nu couché (1917)

Représentant une femme nue, allongée sur un drap aux tons rouges, cette œuvre a également été mise au prix fort : 170 millions de dollars, et ce, au milliardaire Lui Yiqian, résidant à Shanghai.

10. « Salvator Mundi »(vers 1500), Léonard de Vinci :

Léonard de Vinci, Salvator Mundi (vers 1500)

Et enfin, au cas où vous n’auriez pas trouvé votre bonheur, nous vous avons déniché la perle rare, dont la somme s’élève à 450 millions de dollars. Ce portrait christique a été vendu en 2017 par Mohammed ben Salmane, qui n’est autre que le prince héritier d’Arabie Saoudite. Il s’agit là de l’œuvre la plus chère JAMAIS vendue. De quoi terminer cette sélection sur les chapeaux de roues !

Ne vous en faites pas, il existe sur le marché de l’art des œuvres davantage accessibles financièrement. D’ailleurs, n’hésitez pas à consulter notre catalogue à cet effet !