Lucian Freud : un portrait de scandale


Les artistes sont souvent imprévisibles ou fantasques et leurs histoires regorgent d’anecdotes.  KAZoART vous invite cet été à en découvrir certaines: insolites, drôles ou tragiques, elles ont marqué le petit monde de l’art ! 

L’art’necdote du jour #7  Lucian Freud

Le patronyme célèbre signe la parenté directe du peintre avec le fondateur de la psychanalyse moderne Sigmund Freud, son grand père. L’œuvre de l’artiste détone avec ses portraits et ses autoportraits torturés, à la fois précis et déformés, sans complaisance. Ils sont même parfois jugés comme caricaturaux ou  morbides par ses détracteurs.

Des portraits empreints de réalisme

C’est en 2001, que la polémique éclate autour du portrait d’ Elisabeth II réalisé par l’artiste à l’occasion du jubilé d’or célébrant le cinquantième anniversaire du règne de la reine. Les anglo-saxons lui reprochent le réalisme psychologique implacable du portrait qui dépeint «l’ ennui stoïque des gens qui ont trop vu».

Un artiste en or

En 2008, un portrait  daté de 1995 intitulé  Benefits Supervisor Sleeping, est vendu à Londres par Christie’s  pour 34 millions d’euros, soit l’oeuvre la plus chère vendue par un artiste encore vivant, dépassant le record détenu jusqu’alors par Jeff Koons. Considéré comme un des plus grands peintres figuratifs du 21e siècle, Lucian Freud s’est éteint en 2011 à l’âge de 88 ans.

Lucian Freud, Elisabeth II, 2001© Lucian Freud

Elisabeth II, 2001© Lucian Freud

 

Lucian Freud, Autoportrait, reflet, 2002 (détail). Collection particulière. © Lucian Freud

Autoportrait, reflet, 2002 (détail). Collection particulière. © Lucian Freud

 

Lucian Freud, Naked Man, Back View 1991-92, © Lucian Freud

Naked Man, Back View 1991-92, © Lucian Freud

 

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>