Petite histoire de l’aquarelle


L’aquarelle est une technique artistique ambivalente. Tantôt démodée, tantôt délicate, c’est une peinture surprenante. Injustement déclassée par une peinture à l’huile souveraine, l’aquarelle séduit encore des artistes contemporains. KAZoART vous retrace les grandes lignes de son histoire. Reine des voyages autant que de l’abstraction, l’aquarelle n’a pas dit son dernier mot…

Retrouvez notre dernière inspiration dédiée à l’Aquarelle

Les premiers pas d’une peinture universelle

Au commencement étaient l’eau et les pigments. Dès la Préhistoire, nos ancêtres utilisent une matière s’approchant de l’aquarelle pour peindre les parois des grottes. Ces peintures sont encore visibles, notamment dans la plus célèbre d’entre elles en France : la grotte de Lascaux. Mais c’est à l’époque des Pharaons, à celle des Empereurs de Chine que l’aquarelle connait ses premières applications.

Lascaux_painting

La grotte de Lascaux, By Prof saxx, CC-BY-SA-3.0 , via Wikimedia Commons

L’aquarelle pour écrire l’histoire

Au Moyen-Âge, les enlumineurs utilisent l’aquarelle pour illustrer les manuscrits. On y retrouve des scènes religieuses, des symboles et des lettres soigneusement formés. L’aquarelle est la technique d’excellence pour former les lettres, car sa finesse est d’or ! Sans elle, l’art de la calligraphie, la liturgie religieuse ne se seraient pas autant développés…

A la Renaissance, la peinture à l’huile connaît un fort développement qui va faire de l’ombre à l’aquarelle. Elle rencontre alors d’autres usages. Le peintre allemand Albrecht Dürer l’utilise notamment pour ses études de la nature. Il copie minutieusement la botanique, la faune, les paysages sur papier et initie sans le savoir un genre qui perdura dans l’histoire de l’art. L’aquarelle est déjà ce germe aqueux de la peinture, ce petit bijou de la couleur…

DURER-moulins

Le Moulin à Eau sur la Peignitz par Albrecht Dürer / aquarelle et gouache sur parchemin / 25,1 x 36,7 / Source: Cabinet des estampes, Bibliothèque Nationale, Paris

Duerer_wing_of_a_blue_roller

Wing of a European Roller par Albrecht Dürer / via Wikimedia Commons 

Peinture des paysages réels et imaginaires

L’aquarelle est depuis toujours la technique reine pour représenter les paysages. Aqueuse par essence, elle épouse à merveille les éléments humides : une mer déchaînée ou une plage paisible, rythmées par le flot des vagues. Un espace champêtre où l’herbe a fraîchement reçu la rosée…

Au XIXe siècle, le peintre anglais William Turner fait appel à l’aquarelle pour représenter la force des paysages, et exploite ses possibilités chromatiques ! La touche est fondue, le peintre crée une sensation de tourmente. Ce sont des ciels et des mers tourbillonnantes de couleurs. Grand maître de l’aquarelle, Turner nous livre des scènes saisissantes avec force et délicatesse !

Joseph_Mallord_William_Turner_017

Der Vierwaldstätter See par Joseph Mallord William Turner, 1802, 30,5 × 46,4 cm, aquarelle / via Wikimedia Commons

L’aquarelle est aussi la technique du croquis. Un coup de pinceau, un geste habile et vous voilà l’auteur(e) d’une perle artistique. Les peintres, comme le célèbre Fragonard au XVIIIe siècle, l’utilisaient déjà pour leurs esquisses. Plus d’un siècle plus tard, les Impressionnistes y ont largement recours : les peintres sortent de leurs ateliers  pour « croquer » la vie à l’extérieur, et capturent la réalité en direct.

Wassily-Kandinsky-Copier

Study for Composition VII, Wassily Kandinsky, 1913, aquarelle

Au XIXe siècle, des artistes majeurs tels que Rodin, Degas, Toulouse-Lautrec intègrent l’aquarelle à leurs travaux. Un siècle plus tard, Vassily Kandinsky et Paul Klee exploitent à leur tour toute la puissance de ses couleurs. : leurs univers artistiques se marient à merveille aux pigments qui explosent au contact de l’eau.

 

L’aquarelle sur KAZoART

De nombreux artistes KAZoART manient aujourd’hui l’aquarelle avec talent. Ils sont les témoignages contemporains d’une technique ancestrale qui a traversé les âges. Voyages, paysages imaginaires, abstraction… les thèmes et les inspirations sont variés.

Retrouvez les témoignages des aquarellistes Dainche, Ho My An et Sylvia Baldeva, et comment ils exploitent la poésie de l’eau et des couleurs de l’aquarelle :

Dainche

« C’est seulement depuis quelques mois que j’utilise aussi l’aquarelle. J’ai essayé plusieurs couleurs avant de les intégrer à mes œuvres. Il y en a certaines que je n’ai pas aimé, comme le vert et d’autres qui m’ont séduit, comme le bleu. Surtout le bleu foncé. Je lui trouve un pouvoir réconfortant, et en même temps, c’est une invitation à l’évasion. Il y a aussi quelques couleurs pastel que j’ai appréciées pour leurs nuances claires. »

En avant

En avant ©Dainche, 170€ / artiste KAZoART

Ho My An

« J’aime sa fluidité. J’aime l’eau, celle des mers, des rivières et l’humidité des tropiques. L’eau est maniable et transparente. Quoi de plus proche de l’être vivant puisque nous sommes surtout faits d’eau. Aussi, je travaille l’aquarelle sur toile ou bois car ce procédé ne nécessite pas d’encadrement. Ainsi le sujet peut déborder du support et s’en évader. »

Les femmes fleurs 1

Les femmes fleurs 1 ©Ho My An, 180€ / artiste KAZoART

 

Sylvia Baldeva

« J’aime ce côté fluide qui permet un geste spontané à 100%, une vraie gestuelle. En même temps l’aspect  spontané peut facilement dériver, il faut le maîtriser, le canaliser. C’est ce que j’aime, ce côté difficile, ce challenge de l’aquarelle pour arriver à créer du sens et de l’émotion. Il faut aussi que je sois libre et cette technique le permet. »

Apparition

Apparition ©Sylvia Baldeva, 800€ / artiste KAZoART

Retrouvez l’inspiration des oeuvres KAZoART dédiée à l’Aquarelle

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>