Pour ce premier numéro dédié à l’entretien d’une œuvre d’art, nous nous intéressons de près aux meilleures façons de prendre soin de votre sculpture nouvellement acquise. En bois, en bronze ou en métal, cette dernière requiert une attention toute particulière, alors on compte sur vous pour la bichonner comme il se doit ! Pour ce faire, voici quelques bons conseils qui vous aideront à conserver la magie de ces pièces précieuses.

Et dans un prochain article, nous nous attarderons sur les sculptures en pierre, en résine et en terre cuite !

Prendre soin d’une sculpture en bois

Cette sculpture sur bois vous a tapé dans l’œil. Quelque temps plus tard, vous avez enfin décidé de passer le cap : vous l’avez achetée. Son emplacement dans votre intérieur, vous y avez longuement réfléchi et vous savez parfaitement où elle sera le mieux mise en valeur.

Sachez que le bois n’est pas un matériau anodin, alors mieux vaut être bien alerte sur l’entretien de votre sculpture ! Car oui, les sculptures en bois peuvent avoir un rendu final différent, ce qui influence évidemment le soin qu’il faut y apporter. Celles-ci peuvent être cirées, vernies, monochromes, polychromes, dorées.

Ismaël Maudet, Sans titre

Le bois est un matériau dit hygroscopique. Pour faire simple, il absorbe l’humidité de l’air. Quand l’humidité est élevée, le bois gonfle, alors qu’il se contracte a contrario si l’air ambiant est plus sec. Pour éviter que le climat n’altère votre sculpture en bois, il faut donc l’éloigner des radiateurs, bouches d’aération et de chauffage. Oubliez également les surfaces froides et humides. On vous déconseille vivement le contact direct avec le plancher, et on préférera nettement une jolie étagère !

On prend garde… aux insectes

Les insectes, bien qu’on les aime, sont aussi gourmands et adorent les endroits sombres, sales et poussiéreux. Les bois humides ? Une aubaine pour eux car synonyme d’apparition de moisissure : la nourriture idéale. Il conviendra donc d’examiner régulièrement votre sculpture en bois, tout du moins au dos et au dessous.

Marc Mugnier, Black spheroid

Si vous constatez la moindre trace de vie, ou un début d’infestation, n’hésitez pas à isoler la sculpture et à prendre contact avec un restaurateur pour trouver une solution.

On prend garde… à la lumière

La lumière, autre source potentielle de détérioration. Tout comme pour les toiles qui ne doivent surtout pas être exposées à la lumière directe du jour, les sculptures en bois peuvent subir une décoloration en cas d’exposition prolongée et un vieillissement prématuré du vernis.

Les sculptures de type polychrome sont généralement plus résistantes à la lumière. Quoi qu’il en soit, rien ne vaut un éclairage doux tel qu’un spot !

On prend garde… lors de la manipulation

Et bien sûr, l’un des dangers les plus évidents, c’est la manipulation de votre sculpture en bois ! Parce que le risque zéro n’existe pas, les mauvaises manipulations, maladresses et autres accidents peuvent survenir et endommager irréversiblement votre objet d’art. Alors en cas de manipulation ou déplacement forcée, optez pour des gants en coton ou en latex. On évitera, cela va de soi, de saisir la sculpture par la tête, les bras ou les pieds.

Barna Gacsi, Be free

Alors comment nettoyer une sculpture en bois ? Surface très fragile, on déconseille fortement le contact à mains nues. De plus, les pratiques d’entretien répétées peuvent avoir un effet contre-productif et altérer significativement la patine à tout jamais.

Pour dépoussiérer votre sculpture en bois, privilégiez un pinceau à poils doux plutôt qu’un chiffon dont les fibres pourraient s’accrocher aux aspérités de la sculpture. Ne nettoyez surtout pas votre sculpture bois avec de l’eau et des solvants !

Nos sculptures bois sur KAZoART

Prendre soin d’une sculpture en bronze

Le bronze, matériau des plus nobles, est une matière avant tout vivante qui peut changer d’état au cours du temps.

Donner une seconde vie à un bronze

Meyv, Sirène

Pour remettre un bronze à neuf, il vous suffira de brosser la sculpture avec de l’eau tiède accompagnée d’ammoniaque ou de la frotter avec du jus de citron (cette seconde option est déconseillée si vous n’avez pas ou peu de connaissances de ce genre de pratique).

Des petites taches disgracieuses apparaissent ?

Si vous constatez des petites taches vert clair ou blanches, ne vous inquiétez pas ! C’est même là le signe d’un bronze de qualité. Il s’agit ni plus ni moins que d’une oxydation normale et naturelle du cuivre, principal composant du bronze.

Sypo, Racine du ciel

Pour limiter cette oxydation ou simplement l’atténuer, vous pouvez frotter la sculpture avec de l’eau savonneuse additionnée à de l’alcool. Vous pouvez également dissoudre du sel dans de l’alcool et l’appliquer sur le bronze.

Bien entretenir la patine

La patine du bronze est ce qui lui donne toute sa splendeur. Avec le temps, la patine évolue et peut s’assombrir ou se matifier davantage. C’est là une réaction chimique entre l’altération de l’air et le bronze. Pour prendre soin de votre sculpture et limiter l’endommagement de la patine, pensez à nettoyer la sculpture à l’eau savonneuse (de préférence le savon de Marseille) avec une brosse douce. Dernière étape : bien rincer et sécher à l’air chaud.

ISA, Buste fragment

Enfin, pour faire briller la patine d’un bronze, l’idéal serait de faire intervenir un professionnel pour ne faire courir aucun risque à votre objet d’art. Toutefois, si vous souhaitez vous en occuper vous-même, vous pourrez appliquer sur la sculpture une fine couche de cire d’abeille à l’aide d’un chiffon de laine. Ensuite, il vous suffira de lustrer avec un chiffon sec et le tour est joué !

Nos sculptures bronze sur KAZoART

Prendre soin d’une sculpture en métal

Alors ça y est, vous avez jeté votre dévolu sur cette belle sculpture en métal. Déjà plusieurs semaines qu’elle a fait son apparition chez vous et vous souhaitez tout mettre en œuvre pour la bichonner royalement. Voici nos conseils.

Jérôme Poumès, Artefact bk207

Sachez qu’un simple époussetage occasionnel avec un chiffon propre et doux fera l’affaire. Si vous constatez des traces, privilégiez un nettoyant à base d’huile de citron mais pas de produit ménager (même à base d’eau).

La plus courue des altérations réside dans les empreintes digitales : les vôtres, celles de vos visiteurs, etc. Pour supprimer les traces de doigts, retirez premièrement la poussière présente sur la sculpture afin de réduire le risque de rayer le métal. Une fois ceci fait, optez pour un spray de détail dilué que vous pouvez acheter en magasin automobile.

Nos sculptures métal sur KAZoART