Artiste peintre expressif et engagé, Frank Schroeder nous plonge au cœur d’une mise en scène très recherchée. D’origine franco-ivoirienne, il délivre à ses toiles toute la diversité ethnique et culturelle dont il a bénéficiée depuis l’enfance. Aujourd’hui, Frank Schroeder expose à l’international dans les plus grandes galeries et foires d’art contemporain. Retour sur la Success Story d’un artiste qui voit l’Art en (très) grand !

Les œuvres de Frank Schroeder sur KAZoART

Des journées entières à reproduire des tableaux

Né d’une mère française et d’un père ouest-africain, Frank Schroeder baigne depuis tout petit dans une ethnicité qui brasse les deux continents. Sa famille quitte la France pour la Côte d’Ivoire et s’installe dans un petit HLM sans télévision. Il n’a alors que 10 ans et pour se distraire, il trouve du réconfort dans la musique, l’art et la lecture.

Son livre de chevet n’est autre que les 100 Chefs-d’Œuvre du Louvre. C’est la révélation. Il passe des journées entières à reproduire des tableaux à la gouache, entre autres ceux de Géricault et Delacroix. Des études d’Art le conduisent ensuite à approfondir cette nouvelle passion viscérale.

Frank Schroeder dans son atelier
F. Schroeder dans son atelier

La création de tableaux passe par le recours aux nouvelles technologies. Équipé de sa tablette graphique, Frank Schroeder élabore d’abord les formes, les couleurs et la proportion. Une façon d’obtenir la mise en scène idéale. Vient alors la projection sur toile où l’idée de départ diffère bien souvent du résultat final. L’artiste privilégie l’acrylique avec du collage et des pastels à l’huile.

F. Schroeder, 1001 nights

Des thèmes ethniques aux grandes mythologies

Frank Schroeder est particulièrement inspiré par la peinture moderne américaine et européenne du 20ème siècle : Matisse, Picasso, le mouvement CoBrA et la peinture urbaine de Basquiat. Il est également sensible à la représentation religieuse et les grandes mythologiques qui ont forgé la culture occidentale.

F. Schroeder, Unmasked

Frank Schroeder puise ses inspirations dans ses origines ouest-africaines qu’il a reçues de son père. Plus que ça, les thèmes ethniques relancent sans cesse sa création. Dernièrement, il s’est lancé dans la série Black Politics avec 50 tableaux. Il extrait les principales caractéristiques des masques africains et incorpore une mise en scène unique et originale.

Aujourd’hui, à travers mes Black politics, je cherche à mettre en scène une certaine idée (très personnelle) d’une partie de mes origines.

Frank Schroeder

La solitude, le silence et l’attente sont aussi des sujets récurrents qu’il traduit sur la toile.

Frank Schroeder : l’Art en grand

L’artiste considère chaque toile comme une histoire qui emmènerait le spectateur dans son univers à l’instar d’Alice aux Pays des Merveilles. Il ne s’arrête jamais à la simple représentation iconographique.

Exposition de F. Schroeder à Bill Lowe Gallery (Atlanta)
Exposition de F. Schroeder à Bill Lowe Gallery (Atlanta)

Lors de sa première exposition à Barcelone, la galerie censée accueillir les œuvres de l’artiste n’était pas assez grande pour exposer tout ce qu’il voulait présenter. Ils ont donc conçu un « full show » en 3 axes :

  • Les plus grandes toiles étaient accrochées,
  • Toutes les autres peintures étaient prises en photo HD et projetées sur un mur de la galerie
  • La musique pendant laquelle Frank Schroeder réalisait ses toiles était diffusée
Exposition de F. Schroeder à Bill Lowe Gallery (Atlanta)
Exposition de F. Schroeder à Bill Lowe Gallery (Atlanta)

Aujourd’hui, l’artiste-peintre bénéficie d’un rayonnement à l’international après avoir exposé, entre autres, à Barcelone, Edimbourg, Chicago et Londres. Sans oublier son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, et l’Afrique plus largement, qui alimentent sans relâche sa fibre artistique.

Pour la fin 2019, Frank Schroeder expose à Atlanta aux États-Unis. Il y présente ses premiers Black Politics et travaille en parallèle à la troisième moulure de La Cène (3 x 2 mètres !) dans son style bien à lui.