Vous savez que vous aimez une œuvre d’art quand…


Lassé des photos en séries et des dessins à la mode, vous avez décidé de partir à la recherche de vos œuvres d’art à vous. Vous savez que quelque part, elles vous attendent, dans l’esprit d’un photographe ou l’atelier d’un peintre, prêtes à vous faire vibrer pour toute la vie. Et pourtant, une question vous taraude : comment savoir quand vous aimez une œuvre d’art? Les émotions que suscitent en vous celles que vous avez vues sont-elles appelées à durer? Pour mieux vous armer face au grand amour artistique, KAZoART vous propose quelques repères clé pour mesurer les liens qui vous attachent déjà à vos œuvres d’art préférées.

Besoin d’un conseil? KAZoART vous propose les conseils gratuits d’un ‘Art Advisor

Blog theeverygirl© - vous aimez une œuvre d'art - KAZoART

Blog theeverygirl© – Salon et œuvre d’art

#1 Vous savez tout sur elle !

De mémoire, vous avez appris non seulement son titre et le nom de son auteur, mais aussi ses dimensions, la date de création, la technique, le support et vous avez lu et relu avec avidité plusieurs fois toutes les informations données par l’artiste dans la description de l’œuvre. D’ailleurs, vous avez aussi lu la présentation de l’artiste avec attention et bien entendu, le reste de sa galerie n’a plus de secret pour vous. Bref, pour tout ce qui concerne de près ou de loin cette œuvre, vous êtes littéralement incollable!

Pink dream - Siri Knoepffler - KAZoART

Pink dream – Siri Knoepffler

#2 Vous lui rendez visite à chaque fois que vous venez sur KAZoART

Comme vous savez exactement sur quelle page elle se trouve et les sélections dans lesquelles elle est présente, vous profitez de chaque passage sur le site  pour lui rendre visite et la contempler à nouveau.
Il vous arrive même de trouver des prétextes qui n’ont rien à voir pour venir sur KAZoART plus souvent : une question d’art, le souci de voir les nouveautés, vérifier une information… Et maintenant que vous y pensez, étrangement, ces visites vous ramènent toujours à cette œuvre là, quel qu’en soit le sujet original! Seriez-vous un peu inquiet à l’idée que quelqu’un ait pu, depuis ce matin, l’acquérir avant vous?

Madame rêve - Ho My An - KAZoART

Madame rêve – Ho My An

#3 Vous en parlez (de plus en plus) souvent

L’art n’est pas exactement votre préoccupation principale, mais ces derniers temps, vous y pensez plus souvent et vous souhaitez en faire profiter vos proches. Si ce sujet de conversation commence à revenir plus fréquemment que de coutume, c’est déjà une excellente nouvelle: quel sujet plus délicieux que l’art pour animer les soirées en famille ou entre amis? Un voyage permanent dans l’espace et le temps où chaque artiste est un continent à lui seul!

Eternité 4 - Chris Calvet - KAZoART

Eternité 4 – Chris Calvet

Et parmi les œuvres qui vous ont plu, certaines reviennent-elles plus souvent dans vos propos pour illustrer ce que doit être une œuvre pour toucher le cœur de son public? Lorsque vous cherchez un exemple dans le feu de la conversation, une œuvre en particulier se présente-t-elle de manière récurrente et spontanée à votre esprit? Et cette alliée des débats artistiques est-elle justement celle à laquelle vous rendez visite ponctuellement tous les jours?

#4 Vous y pensez (quand même très) souvent

Pas au travail, non! Mais dans ces instants vagues où l’esprit fuit à bride abattue vers des contrées plus colorées… Au volant, dans le métro ou l’ascenseur, dans la file d’attente, en attendant le sommeil. Puis finalement aussi un peu en réunion, ou lorsque la conversation au téléphone s’éternise sur des sujets qui ne vous passionnent pas. Si cette pensée devient de plus en plus présente, il faut reconnaître que c’est parce qu’elle vous est agréable! Même de loin, cette œuvre vous fait sourire, vous touche, illumine vos heures creuses.

Le cocon raccommodé - Patricia Chemin - KAZoART

Le cocon raccommodé – Patricia Chemin

#5 Vous aimez la montrer aux autres (mais pas trop)

Puisque désormais vous avez installé un raccourci pour tomber dessus rapidement lorsque vous naviguez sur votre ordinateur ou votre téléphone, il vous est facile, au détour de la conversation, en un ou deux clics de la montrer à vos proches.

« Regarde, elle est belle, non? » Gare à celui qui ne saura pas l’apprécier : il n’a rien compris à l’art! Il est insensible! Mais paradoxalement, gare aussi à celui qui l’aime trop! « Oh, tu as raison, elle est absolument superbe! Combien coûte-t-elle? » Il n’en faut pas plus pour vous faire perdre le sourire et la page internet, comme par hasard! Seriez-vous jaloux?

Le collier - Iris Gallarotti - KAZoART

Le collier – Iris Gallarotti

#6 Et son prix?

Dans un premier temps, vous regardiez juste : l’achat n’était pas vraiment une option sérieuse, vous étiez curieux et souhaitiez vous « faire l’œil ». Mais ça, c’était avant. Avant de connaître cette œuvre là. Certes, c’est une petite folie, mais à vos heures perdues, vous vous surprenez à y réfléchir très précisément et d’ailleurs, au fil du temps, vous trouvez le prix de plus en plus raisonnable : vous considérez maintenant les temps de travail de l’artiste, les matières premières de qualité, l’unicité de l’œuvre. Vous réalisez que c’est une très bonne affaire.

What's Left Of Me - Danny DED - KAZoART

What’s Left Of Me – Danny DED

Vous arrive-t-il aussi de sentir que vous la méritez? Avez vous pensé que cette œuvre serait mieux en valeur chez vous, sous votre regard séduit que soumise à d’autres yeux, sûrement moins aimants que les vôtres?

#7 Vous savez où l’installer chez vous

Dès le premier coup d’œil ou au fil des réflexions, vous avez trouvé le lieu exact où cette œuvre d’art serait le mieux mise en valeur chez vous. A l’abri de la lumière directe mais hors de l’obscurité, sur un espace assez grand, pas trop serrée, elle pourrait rayonner et attirer les regards comme elle le mérite.

The fall - Jean-Marc Angelini - KAZoART

The fall – Jean-Marc Angelini

D’ailleurs, par un étrange phénomène défiant les lois de la technologie moderne et de la logique, vous l’y voyez déjà à chaque fois que vous passez dans cette pièce! Comme si elle y était!

Allons, si vous avez validé au moins 5 des 7 étapes, je crains qu’il ne faille vous rendre à l’évidence: vous aimez vraiment cette œuvre d’art, et oui, elle serait très bien mise en valeur chez vous. La place d’une œuvre d’art est toujours là où elle est aimée, soignée et reconnue par ceux qui l’apprécient.

Fenêtres de liberté 15 - Viviane Beaufumé - KAZoART

Fenêtres de liberté 15 – Viviane Beaufumé

Besoin d’un conseil? KAZoART vous propose les conseils gratuits d’un ‘Art Advisor

Inscrivez-vous à la newsletter KAZoART

Vous souhaitez recevoir régulièrement les nouveaux articles et les actus de KAZoART ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

15€ offerts pour toute nouvelle inscription.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>