Adrien Porcu Deiana

Adrien Porcu Deiana

Toulon (83), France
24 oeuvres

Après une solide formation artistique aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand puis à ceux de Toulon, formations sanctionnées par les félicitations des jurys, Adrien Porcu Deiana participe à de nombreuses expositions, remarqué par les plus grands artistes.

Dès ses débuts, l’artiste cherche à établir de nouveaux rapports avec l’art, renonce à ce qui vient trop facilement et, diversifiant les media, se distingue par sa capacité d’invention. Dans son atelier, les formes, mûrement réfléchies, attendent l’arrêt sur leur support, dans des élans de calme ou d’inquiétude. Abstractions ou non, fluidités, mélanges et provisoires abandons… Que seront-elles, ces formes ? Des traits épais et noirs ? Des lignes striées ? Des flaques veloutées ? Des coulures libres et vives ? La main court sur le support, le survole, virevolte, s’attarde sur des tons ultimes ou effleure des vides frémissants…

D’abord il y a le support, plus ou moins lisse, l’œil y traquant la moindre rugosité, l’ingratitude d’une surface où le trait palpite dans le possible des formes à naître, et dans la volonté de contenir le désir de l’encre, l’éblouissement facile. Vient alors la mise en place, énigmatique, d’un premier phrasé juste graphique, au sens équivoque. Ensuite, la masse pigmentaire semble se laisser étaler, effacer, reprendre, fixer jusqu’à emplir le cadre de tons entremêlés, le saturer d’un voile doux et léger, ou réserver de vierges béances.

Dans l’atelier, le temps coule et s’exerce à la présence de la matière. Les flacons d’encre se concertent dans un patient désordre. Quelques études flânent sur la table, empreintes de travaux antérieurs. Dans l’atelier, le souffle et le geste de l’artiste poursuivent le dialogue des formes, des blancs, des inachevés, des reprises, des refus, des aplats ironiques. Un silence attentif est la grammaire des lieux. Seul le regard peut embrasser l’intensité d’une exigence, la réserve d’une violence secrète, l’intimité d’une rigueur. Celles de l’artiste. Créer pour s’oublier ? S’oublier pour créer ? Le lieu du geste est d’abord celui du mystère. Car Adrien Porcu Deiana ne se contente pas de dessiner, et la diversité de ses œuvres souligne l’étendue de ses recherches et de sa créativité.

- Marie Driot Licence de Psychologie et DEA ès Lettres Journaliste (Québec) – Professeur de Lettres ayant monté des Projets Artistiques et Culturels

Formation artistique :
2001-2006 DNSEP, diplôme de l'école Supérieure de Clermont-Ferrand communauté, France avec les Félicitations du jury DNAP,
Diplôme de l’Ecole Supérieure de Toulon Provence Méditerranée, France Avec les mentions du jury

Enseignements :
- Professeur aux Beaux de Toulon en Sculpture
- Professeur de théâtre et dessin au CAT licettu, Corse
- Accompagnateur poésie et dessin centre hospitalier de Castelucciu, Corse
- Enseignement / stage à la FAC section Art de Corte / Corse
- Enseignement / stage aux Beaux-Arts de Toulon

2019 :
Exposition personnelle, Galerie Nadine Ferront - Bruxelles.
Exposition / Résident à la Galerie La Réserve - Reims
Exposition au phare st Louis -Toulon

2017 : ​
Exposition « Make Great, Great Again” GNF Gallery -Bruxelles ​
Exposition “Comme un arrière-goût de voyage” - Clermont-Ferrand
​Installation pour le film La Vie ou la Pluie de Lavinie BOFFY (en cours) 2016 Festival VRRR - Toulon

2015 :
​Exposition collective Galerie 147 - Marseille ​
Exposition collective, Vente aux enchères Rotary Club - PortoVecchio ​Exposition collective Galerie Nadine Ferront - Bruxelles
​Exposition « Carte blanche » Galerie Bertoli - Marseille

2014 : ​
Exposition « Double Sens » Centre d’Art La Panera, collection FRAC​ en Espagne ​
Résidence / Exposition avec l’Artothèque de Nouméa - Nouvelle Calédonie

2013 : ​
Exposition / sélection pour les 30 ans des FRAC « NessuneOggetto E’Innocente - Corte ​
Biennale de Quenza – Lauréat du prix conceptuel, Jury Enki Bilal, en Corse ​
Exposition « Passionnément » au Musée Fesch, collaboration du FRAC Corse - Ajaccio

2012 : ​
Exposition « L’Amour du Risque » - Zagreb en Croatie, Collection FRAC Corse
Exposition « E L’Usine » - Corte, FRAC Corse

2011 :
Résidence à l’EX-Q en Sardaigne, Collaboration avec le FRAC Corse

2010
Résidence / Exposition à la Galerie Château de Servière - Marseille

Publications
Internazionale XII Biennale si Scultura di Carara (La Contemporaneita dell’arte)
Biennale Puglia 2008
Les Enfants du Sabbat 10 (Creux de l’Enfer, Thiers)
Premiere (Abbaye Saint-André, Centre d’Art Contemporain de Meymac)

Les oeuvres de l'artiste Adrien Porcu Deiana

Le mangeur de rose
Le mangeur de rose
$707
Technique Mixte (16 x 12 in)
Toxic vibration
Toxic vibration
$426
Technique Mixte (16 x 12 in)
Toxic
Toxic
$426
Technique Mixte (16 x 12 in)
Test 2
Test 2
$179
Encre (13 x 16 in)
Test
Test
$168
Encre (12 x 16 in)
Supersensitive
Supersensitive
$426
Dessin (22 x 20 in)
Dead lezard
Dead lezard
$258
Dessin (10 x 8 in)
Toxic paradise
Toxic paradise
$123
Dessin (5 x 7 in)
Dead frog
Dead frog
$202
Dessin (10 x 8 in)
Explosion 4
Explosion 4
$314
Encre (16 x 12 in)
Explosion 3
Explosion 3
$314
Encre (16 x 12 in)
Explosion 2
Explosion 2
$314
Encre (16 x 12 in)
Explosion
Explosion
$314
Encre (13 x 9 in)
Le macime sec .
Le macime sec .
$168
Aquarelle (8 x 5 in)
Dead cat
Dead cat
$280
Encre (12 x 8 in)
December
December
$426
Encre (12 x 16 in)
December
December
$426
Encre (12 x 16 in)
Mom, dad, one day at the zoo there was one !
Mom, dad, one day at the zoo there was one !
$538
Dessin (17 x 12 in)
L'ailleurs
L'ailleurs
$258
Aquarelle (17 x 12 in)
Vision nocturne
Vision nocturne
$370
Aquarelle (12 x 17 in)
Les inséparables
Les inséparables
$280
Aquarelle (14 x 10 in)
L'amoureuse
L'amoureuse
$393
Technique mixte (8 x 12 in)
Black dance
Black dance
$247
Dessin (10 x 13 in)
Ancora
Ancora
$651
Dessin (16 x 12 in)

Avis clients