Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
$0 Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
$0
Continuer mes achats Commander
Jacqueline Rosedalen

Jacqueline Rosedalen

2 fans

Neuilly sur Seine (92), France métropolitaine
13 oeuvres

Jacqueline Rosedalen est née avec un pinceau à la main, ou un crayon, en 1962. Dans son enfance, elle exaspérait les nourrices, les voisins et les membres de la famille - parce qu'elle avait besoin de peinture, de couleurs et de pinceaux. Elle utilisait les murs, les meubles, même les vêtements : tout était sa toile ! 

"Mes premiers souvenirs sont ceux d'un voisin qui m'a appris à dessiner un escalier, je n'arrivais pas à le faire correctement et je me mettais en colère. Je devais avoir deux ou trois ans, j'étais insistante et têtue, je peignais et dessinais ce que je pouvais et je faisais des sculptures en boue ou en farine.

Mes parents me grondaient souvent pour la peinture sur les murs, les meubles détruit par des couleurs. Finalement, mon père a décidé de m'aider - il a commencé à inviter des professeurs d'art privés pour me faire apprendre des arts. Certains d'entre eux ne me plaisaient pas, certains étaient des amateurs, mais certains étaient des professionnels, des maestros avec des leçons dont je me souviens encore aujourd'hui."

En 1973, Jacqueline Rosedalen entre à l'Ecole d'Art pour enfants d'Orenbourg. Elle en ressort diplômée quatre ans plus tard. Par la suite, elle s'est lancée dans la sculpture, le dessin en direct, la peinture.

"J'aimais tout sauf la composition - j’ai apprécié l'étude de la composition, mais je détestais devoir trouver des sujets dans mon imagination. J'avais besoin d'une étude naturelle, j'avais besoin de puiser dans la vie. 

J'écrivais à la gouache plus qu'à l'aquarelle, j'aimais plus le fusain que le crayon. Je n'étais jamais satisfait de mon travail, j'étais toujours poussé à mieux dessiner, à corriger, à améliorer. Je dessinais et peignais rapidement ; je me réveillais pendant les nuits pour peindre."

Jacqueline Rosedalen peint et dessine sur le vif, principalement des portraits et des modèles. Son dieu est Rembrandt, son mentor est Antonio Manchini, Louis Bourgeois est sa muse. Isabella Blow est sa soeur virtuelle.

L'artiste peint à l'huile. Le pinceau est pour elle l'instrument principal d'expression d'une émotion momentanée. Elle est toujours à la recherche d'un pinceau vigoureux, pour capturer le moment d'expression et le drame. Sa technique est un mélange d'art classique, d'académique et d'expression de son monde intérieur - un cocktail de sentiments à faire jaillir sur la toile.

En 1978, Jacqueline Rosedalen entre à l'Académie des beaux-arts d'Orenbourg, et y obtient son diplôme en 1982. Ses professeurs étaient principalement issus de la prestigieuse école supérieure d'art et d’industrie Moukhina, aujourd'hui connue sous le nom de l’Académie d'art et d'industrie Stieglitz de Saint-Pétersbourg. 

"Ma ville natale, Orenbourg, me semblait trop petite pour moi - je rêvais d'aller à Moukhina, et j'ai donc posé ma candidature et j’y suis entré en 1983.

J'ai obtenu mon diplôme avec les honneurs. Et puis ont suivi des années de vie au foyer, d'immigration, de famille, d'enfants. De temps en temps, je donnais des cours d'art en Suède. La Suède était petite, et mes ailes étaient grandes - je me sentais étouffée.

En 1999, ma famille et moi avons déménagé à New York. Après de nombreuses années passées là-bas, avec mes enfants à l'université, j'ai fait partie de l'Art Student League for New York, où j'ai suivi un programme de peinture. Peinture, composition, sculpture, sous la tutelle émerveillée d'artistes et de professeurs tels que Terence Coyle, Mary Beth McKenzie...

Je vis maintenant à Neuilly-sur-Seine, en France, et je reviens fréquemment à New York, pour des ateliers ou des cours libres, surtout les séances des nus."

Jacqueline Rosedalen a fait des expositions et des ventes en Suède, aux Pays-Bas et à New York.

Les oeuvres de l'artiste Jacqueline Rosedalen

La prophétie
La prophétie
$592
Dessin (29 x 34 cm)
Introspection edition 3
Introspection edition 3
$651
Technique Mixte (40 x 60 cm)
Etude du nu
Etude du nu
$473
Dessin (60 x 40 cm)
Étude de nu au fusain et au crayon blanc
Étude de nu au fusain et au crayon blanc
$473
Encre (60 x 40 cm)
Dessins de nus en or
Dessins de nus en or
$887
Encre (72 x 51 cm)
Nu assis
Nu assis
$272
Encre (24 x 30 cm)
Nu dans un cadre doré
Nu dans un cadre doré
$319
Encre (30 x 40 cm)
Femme en fusain
Femme en fusain
$331
Encre (40 x 60 cm)
Roses à l'huile
Roses à l'huile
$343
Peinture à l'Huile (25 x 27 cm)
Nu en deux poses
Nu en deux poses
$414
Encre (54 x 48 cm)
Un homme au pastel
Un homme au pastel
$461
Pastel (40 x 60 cm)
Nus - dessin académique
Nus - dessin académique
$331
Dessin (40 x 60 cm)
Modèle nu assis
Modèle nu assis
$556
Technique Mixte (40 x 60 cm)

Avis clients