Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander
Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle

France métropolitaine
Artiste de légende
  • 1 œuvres

Connue essentiellement pour ses monumentales Nanas, Niki de Saint Phalle (1930–2002) a laissé derrière elle une œuvre protéiforme faite de tableaux-performances, de sculptures féministes ou encore de films psychanalytiques. Autodidacte, elle a placé sa vie et ses idées personnelles au cœur de son art, livrant une œuvre engagée et féministe.

C’est lors d’un sombre épisode de sa vie que Niki de Saint Phalle découvre la peinture. Après une carrière dans le mannequina, elle souffre dès l’âge de 22 ans d’une dépression. L’art thérapie va se révéler salutaire pour la jeune femme et lui permettre de dissiper son mal. Il n’est pas étonnant alors que l’artiste en devenir trouve très vite échos auprès de l’art brut, initier par Jean Dubuffet ou de l’art outsider. Autodidacte, elle commence à peindre dans les années 1952, marquant ainsi les premiers pas d’une artiste « touche à touche ».

Sculptures, architectures et performances vont se multiplier. Saint Phalle déploie un large spectre artistique et alterne les médiums. Autour d’elle, de nombreuses personnalités cultivent son appétence pour l’art au quotidien. Elle va se revendiquer du mouvement des nouveaux réalistes et sera entourée notamment de Gérard Deschamp, Christo, Yves Klein ou encore Miro. Des amis artistes, mais aussi un mari. Niki de Saint Phalle va épouser le peintre et sculpteur Jean Tinguely, avec qui elle réalisera notamment la fontaine de Stravinsky commanditée par l’Etat, située à deux pas du musée Pompidou.

De Niki de Saint Phalle on retiendra notamment ses performances de tirs dans les années 1960 qui la rendrons mondialement célèbre. De même, ses sculptures monumentales ne manquèrent pas d’attirer l’attention dix ans après avec son « Golem » ou « Monster Park » à Jérusalem Ouest, et comme l’artiste voit toujours plus grand, elle va jusqu’à s’attaquer à la réalisation d’un Parc de sculptures en Toscane, le « Jardin des Tarots » inauguré en 1998 et inspiré directement par le parc de Gaudi.

Mais qui dit Niki de Saint-Phalle dit Nanas. Artiste résolument féminine mais féministe, elle réalise une série de petites femmes toutes en rondeurs et en couleur, ses Nanas. Ce sont des ambassadrices de la femme moderne, libérée du patriarcat, qui prennent le pouvoir en dansant et chahutant. l’artiste aborde le corps féminin avec un ton féministe qui tient de la performance car il vient avant tout du point de vu de l’artiste.

Voir plus

Filtrer

×
Hauteur
 -   cm
Largeur
 -   cm
Orientation
Ma sélection :
Tout effacer
Niki de Saint Phalle - L'Impératrice
new
Niki de Saint Phalle
Sculpture résine
31 x 27 x 47 cm
86 086 $

Parcours de l’artiste
Formations

Brearley School, États-Unis

Expositions solos
  • 2011 : « Niki de Saint Phalle, son art, sa vérité, sa fantaisie », Nohra Haime Gallery, New York, du 7 septembre au 29 octobre92. La même galerie présente encore l'œuvre de Niki de Saint Phalle en 2012, du 2 au 29 août
  • 2012 : « Niki de Saint Phalle », Moderna Museet Malmö, Malmö
  • 2013 : « En joue ! Assemblage et tirs (1958-1964) », galerie Georges-Philippe et Nathalie Vallois
  • 2013 : « Niki de Saint Phalle », Moderna Museet, Stockholm du 20 avril au 1er décembre
  • 2014 : « Niki de Saint Phalle au palais du facteur Cheval », exposition de photographies retraçant l'aventure du jardin des Tarots au Palais idéal du facteur Cheval jusqu'au 10 janvier 2015
  • 2014 : « Nanas 60-90, Niki de Saint Phalle », galerie Mitterrand, Paris, du 24 octobre au 12 décembre
  • 2014 : rétrospective « Niki de Saint Phalle » au Grand Palais à Paris, en collaboration avec le musée Guggenheim de Bilbao
  • 2015 : rétrospective « Niki de Saint Phalle », musée Guggenheim de Bilbao, en collaboration avec le Grand Palais, du 27 février au 7 juin 2015
  • 2015 : « Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely. DUO. Anime ribelli, spiriti gemelli. Destini intrecciati nell'arte » : Artrust101, Melano (Suisse), du 18 octobre au 18 décembre 2015.
Récompenses
  • En mars 1987, sur proposition de Jack Lang, Niki de Saint Phalle est nommée chevalier de la Légion d'honneur, mais elle refuse la décoration192.
  • Le 17 novembre 2000, elle est nommée citoyenne d'honneur de la Ville d'Hanovre, en Allemagne, et fait don de 300 morceaux de son œuvre au musée Sprengel.
  • 2000 : Praemium Imperiale, section sculpture.

Avis clients