A night in paris, place de la concorde - sur april in paris (ella fitzgerald & louis armstrong)

$3,229
Édition
Tirée à 15 exemplaires
112 x 60 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (France métropolitaine)
Retour gratuit 30 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Sérigraphie
Tirage
15 exemplaires
Support
Toile
Dimensions
112 x 60 cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Gabrielle a souhaité se remémoré ici la place de la concorde, lorsque la nuit arrive. Le bleu du ciel commence à s'assombrir et la place se réveille sous le pétillant des lumières et sur le rythme des voix de Ella Fitzgerald et Louis Armstrong dans "April in Paris". La voiture pour partir découvrir la plus belle place de Paris en Musique, quoi de plus contemporain. Tirage limité à 15 exemplaires Hahnemühle William Turner 190 / 310, feuille de dimensions 112x60 cm, avec 3 à 4 cm de marge.

artist avatar

Gabrielle Thierry

ANDRÉSY (78), FRANCE MÉTROPOLITAINE

21 oeuvres

La peinture de Gabrielle Thierry fait un lien direct entre le paysage, la musique et la couleur des sons. Depuis plus de 15 ans, ses recherches ont porté successivement sur la représentation des rythmes du paysage et leur musicalité, la transposition sur la toile les interactions entres couleurs/formes et notes/composition musicale.

"Je ne vois donc pas les couleurs, ni les formes comme dans la synesthésie « pure » mais je cherche sur la palette les couleurs qui me procurent la même émotion que tel ou tel accord, note, extrait musical. La structure, la composition de la musique jouent cependant un rôle important dans la composition du tableau. Je découvre la musique, je l’écoute d’une manière différente, son univers me parait immense, incontournable, abstrait. Si le risque est bien celui d’un chaos, sensoriel ou intellectuel, et si les questions se bousculent sur les rapports entre couleurs, formes, sons et harmonies, au final un vocabulaire pictural de la musique se dégage ou s’impose." Gabrielle Thierry

Ce travail de recomposition ou interprétation picturale de la musique est donc à la fois spontané et lié à des mécanismes cognitifs, à une logique intuitive. Depuis, elle recompose en peinture le paysage avec sa musique dans ses différentes séries (Variations, Harmonies, etc.). Le choix de la musique et de la correspondance avec le paysage, ou encore la traduction picturale - synesthésie - de la musique emprunte notamment aux œuvres de F. Schubert, J.-S. Bach, A. Bruckner ou G. Gershwin.

La peinture de Gabrielle Thierry propose donc de découvrir l'interprétation en image de la musique. Ses expositions immersives sont le plus souvent associées à des concerts (Les 100 ans des Pianos Hanlet, Printemps de l'Orgue à Paris). Elle propose ainsi au public une expérience esthétique unique de la convergence et la correspondance des arts, et renoue avec les visions initiales de l'abstraction et la synesthésie théorisée notamment par W.Kandinsky dans le cadre du Bauhaus.

L'œuvre particulière, "La Musicalité des Nymphéas", est le fruit d'un travail de deux années réalisé devant les panneaux originaux de Claude Monet du Musée de l'Orangerie. L'autorisation exceptionnelle accordée par le musée lui a permis de travailler "sur le motif", devant les Nymphéas (2010- 2012). La série "Musicalité des Nymphéas" est proposée pour interprétation à des musiciens et pour un cycle d'expositions et de manifestations avec concerts en France et à l'étranger. En 1917, Iris and Gerald Cantor Art Gallery de Worcester (US – Mass) organise la première exposition de la la totalité les partitions colorées des Nymphéas.

Invitée de colloques et de rencontres autour du thème de la convergence des arts (Université Paris Sorbonne, Centre de la Musique Romantique Française à Venise - Italie, Université Paul Verlaine à Metz), Gabrielle Thierry participe en 2014 au colloque international "La Fusion des sens - La Synesthésie dans le Texte et l'Image" à l'Université de Bourgogne à Dijon, co-organisées avec le Collège de Holy Cross (Worcester - Mass., US) où elle présente "La valse" de Maurice Ravel comme expérience synesthésique, objet d'une publication dans Interfaces en 2015. Ses conférences sur la syntesthésie et la couleur des sons sont souvent accompagnées d'ateliers qui permettent au public (à tous les publics) de peindre la musique ( Lycée International, St-Germain-en-Laye, 2018 - Worcester Museum of Art et Holy Cross College- Boston/US, 2017). Ses écrits présentent une analyse de l'évolution de la représentation de la musique en peinture, la naissance et l'esthétique de l'abstraction.

Dernières oeuvres consultées

Dj bigoudène
Dj bigoudène
$881
Peinture à l'Huile (60 x 73 cm)
Senhora aparecida
Senhora aparecida
$565
Photographie argentique (40 x 50 cm)
Zeus
Zeus
$1,694
Peinture acrylique (81 x 100 cm)
Evasion 2
Evasion 2
$903
Peinture acrylique (89 x 160 cm)
Le glacier
Le glacier
$677
Peinture acrylique (29 x 29 cm)
47,27580°n 2,20288°e 2è sous-sol - technique mixte - 81 x 100 - 2016
47,27580°n 2,20288°e 2è sous-sol - technique mixte - 81 x 100 - 2016
$1,242
Peinture à l'Huile (81 x 100 cm)
Confidences
Confidences
$1,411
Peinture à l'Huile (60 x 81 cm)
Promenade
Promenade
$1,694
Peinture à l'Huile (65 x 50 cm)
Trip on
Trip on
$565
Peinture acrylique (20 x 80 cm)
Fusion
Fusion
$903
Sculpture métal (8 x 73 cm)
Courge et frelon chinois
Courge et frelon chinois
$790
Peinture acrylique (60 x 55 cm)
Carnaval 2
Carnaval 2
$565
Photographie numérique (60 x 40 cm)
Orange line
Orange line
$621
Peinture à l'Huile (81 x 60 cm)

Avis clients