Piranésienne 10

$820
Oeuvre sur papier
Oeuvre unique
56 x 68 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (France métropolitaine)
Retour gratuit 30 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Technique Mixte
Tirage
Oeuvre unique
Support
Papier
Dimensions
56 x 68 cm
Encadrement
Oui (59 x 71 cm)
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Cette œuvre appartient à une série inspirée de l’œuvre de Piranèse, graveur italien du XVIIIe siècle, notamment de son travail sur les "prisons imaginaires", réactualisées ici dans une vision futuriste. L’architecture piranésienne est une architecture inachevée, abandonnée, reconstruite, ruinée, rafistolée ; les prisons semblent le résultat d’époques successives, alternant les phases de construction et de démolition, d’où l’absence de logique et l’aspect confus de l’ensemble. Tout comme dans l’œuvre de Piranèse, le spectateur est ici perdu dans un monde électronique dont il ne peut saisir les limites, emprisonné dans un univers chaotique et incompréhensible, condamné à errer dans un espace virtuel qui lui échappe.

artist avatar

Stello

6 fans

PARIS (75), FRANCE MÉTROPOLITAINE

18 oeuvres

À travers ce travail, Stello a cherché à se réapproprier un objet usuel et banal du quotidien, la carte mère contenue dans chaque ordinateur. Il s’agit de dessins et de collages constitués d’impressions de cartes mères et de circuits électroniques, retravaillés à la gouache, aux marqueurs, stylos, feutres et au crayon.

Il est intéressant de constater que les cartes mères sont réalisées avec des techniques proches de celle de la gravure ancienne. Et recréer ainsi une forme contemporaine de la gravure à l’aide d’éléments qui n’appartiennent pas au domaine de l’art mais de la science. Tout en ajoutant une touche manuelle et irrationnelle, en juxtaposant des fragments selon une logique esthétique et non électronique.

À l’heure où notre perception est entièrement biaisée par l’électronique et le numérique, où notre expérience du monde semble conditionnée par l’informatique, cette démarche vise à réinvestir l’objet, à revenir à la matière qui le constitue, la carte mère, afin d’offrir un nouveau point de vue en mettant en avant le potentiel poétique, l’étrangeté et la beauté de composants électroniques a priori dénués de toute poésie.

En effet, la carte mère présente un réseau semblable à un labyrinthe, qui fait écho au labyrinthe d’informations proposées par Internet, qui deviennent hermétiques et incompréhensibles en offrant un excès de données dans lequel on finit par se perdre. À travers ces « cyberpaysages », il s’agit de rendre visibles ces éléments invisibles qui conditionnent notre existence.

L’objet, privé de son sens ordinaire et rendu à lui-même, devient par cette abolition même ouverture à tous les possibles ; en manifestant toute sa réalité, il devient par là même abstrait et source d’une nouvelle esthétique.

Dernières oeuvres consultées

Les nébuleuses - 007
Les nébuleuses - 007
$586
Aquarelle (50 x 70 cm)
La découverte
La découverte
$1,066
Peinture à l'Huile (70 x 90 cm)
Etude
Etude
$832
Peinture à l'Huile (33 x 46 cm)
Angle de la rue 1
Angle de la rue 1
$644
Peinture acrylique (40 x 40 cm)
Brume sur les Vosges
Brume sur les Vosges
$1,055
Peinture à l'Huile (120 x 40 cm)
Le gardien de mes nuits
Le gardien de mes nuits
$703
Sculpture bois (8 x 44 cm)
Indécent 1
Indécent 1
$691
Photographie numérique (46 x 30 cm)
Haliotide
Haliotide
$1,640
Sculpture métal (24 x 18 cm)
Chemin 2
Chemin 2
$1,406
Peinture à l'Huile (19 x 24 cm)
Ecorces d'orange
Ecorces d'orange
$644
Peinture à l'Huile (55 x 46 cm)
Piranésienne 1
Piranésienne 1
$644
Technique Mixte (29 x 29 cm)
Migrants
Migrants
$703
Peinture acrylique (55 x 47 cm)
Ondine
Ondine
$1,523
Sculpture bronze (20 x 26 cm)

Avis clients