Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander

Gwendoline Finaz de VillaineLa dame de coeur

Artiste émergent
Peinture
Oeuvre unique | Prête à accrocher
92 H x 65 L cm
16 282 $
Destinataire de la dédicace :

+1 085 $ de frais de livraison (France)
Ajouter à ma wishlist
dans 2 wishlists
  • Livraison sécurisée dans le monde entier sous 7 jours en moyenne
  • Retour gratuit 14 jours
  • Oeuvre originale avec certificat d'authenticité
  • Descriptif
  • Livraison
  • Retour
  • Paiement
Technique
Peinture acrylique
Tirage
Oeuvre unique
Support
Toile sur châssis
Dimensions
92 H x 65 L cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

La Dame de Cœur est un totem peint à l’acrylique et à l’encre de Chine, mêlant noir carbone et dégradés de gris.

Le tableau s’inspire d’un masque Kwele de la République du Congo/Gabon, ayant appartenu à la collection Viviane Jutheau, Comtesse de Witt. Il représente la générosité, la bonté, la lucidité, mais aussi la sensibilité extrême des gens de cœur. C'est un talisman, un gardien serein et vigilant, encadré de larges aplats noirs extrême, laissant apparaître une multiplicité de transmutations lumineuses.

Il s'en dégage un calme et une présence étonnante, invitant à la méditation. Yeux en amande, visage en losange inscrit dans des cornes enveloppantes, ce portrait rend hommage à l'art africain et à la beauté de ses masques rituels - ceux qui ont tant inspiré Brassaï, Cocteau et Picasso.

Gwendoline Finaz de Villaine
France métropolitaine
Artiste émergent
  • Artiste KAZoART depuis 2018
  • 14 œuvres

Gwendoline Finaz de Villaine est une peintre française, chanteuse et écrivain. Ancienne élève de Radio France, Sciences Po Paris et HEC, elle a travaillé avec Michel Fugain, Elie Chouraqui, Roger Louret et Jean-Claude Camus. Elle a chanté aux Folies Bergère, au Zénith, pour M6, France Télévisions et dans plusieurs comédies musicales à Paris.

Parallèlement, elle a rédigé une saga historique et fantastique en trois tomes, "Les Brumes de Grandville", et sorti un quatrième roman en janvier 2019, "De Poudre, de Cendre et d'Or", chez French Pulp Éditions. Sa peinture est une musique mise en papier, influencée par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain.

Passionnée par les Années 20, elle aime faire converser son « inconscient à ciel ouvert » avec des totems à l’encre de Chine et des carafes qui dansent. Ses œuvres japonisantes rappellent Akinori Haga, Kandinsky, et illustrent le goût de l’artiste pour le mélange entre l’Orient et l’Occident. Intéressée par la magie, les synchronicités et les signes, la peintre poursuit son exploration du travail de détail au stylo encre, et affermit sa technique de dégradés mêlant petits ressorts, cercles et univers minéral, organique, qu’elle nomme « encre caviar ». Elle peuple son abstraction d'une multitude de formes cellulaires, un monde cosmique et poétique, avec des constellation biomorphiques.

« Je ne sais jamais où un tableau va m’emmener et je suis toujours étonnée du résultat final, qui apparaît sous mes yeux comme une prémonition, un message de l’au-delà. »

Son travail a été sélectionné à la 12ème Foire internationale de Venise, galerie Room Contemporary Art Space (San Marco Piazza) et au Palais Ca' Zanardi, du 23 juillet au 21 août 2020.

En février 2021, Gwendoline est sélectionnée au sein du pavillon français de la Biennale d'art du Panama (Universidad de Panama).

Gwendoline est engagée auprès des associations Linkee et Arsso France, qui luttent contre la précarité étudiante liée au Covid-19. En juin 2021, elle a érigé une fresque monumentale de 30 mètres de haut sur l'un des murs de Sorbonne Université (Paris 5ème), au profit de ces causes.

En 2021, l’artiste est sélectionnée pour peindre la cuve n° 8 du chai Les Carmes Haut-Brion, conçu par Philippe Starck et Luc Arsène-Henry, à Bordeaux. Son œuvre rend hommage au dieu Bacchus et s’intitule « Équilibre divin ».

Elle signe la fresque des 140 ans d'HEC Paris en décembre 2021.

L'artiste expose au Grand Palais en février 2022 (Art Capital).

En juin 2022, la peintre habillera la place du Panthéon avec une oeuvre en hommage à Joséphine Baker.

Elle est représentée par la Ellia Art Gallery à Paris.

À lire :

Gwendoline Finaz de Villaine sélectionnée pour décorer la cuve du Millésime 2019 du château Les Carmes Haut-Brion (33)

Voir plus

Dernières oeuvres consultées

Alexander Calder - Aide espagnole aux réfugiés
Alexander Calder
Lithographie
75 x 59 cm
557 $
Dainche - Indifférent
Dainche
Aquarelle
30 x 40 cm
597 $
Pierre-Bernard COGNEIN - Laponne (homeless 01)
Pierre-Bernard COGNEIN
Photographie numérique
36 x 36 cm
847 $
Lucie De Saint - David 2018/10
Lucie De Saint
Technique mixte
70 x 50 cm
630 $
Alice Roy - La femme et l'enfant
Alice Roy
Peinture acrylique
60 x 60 cm
923 $
Yan Vita - La mèche
Peinture acrylique
80 x 60 cm
1 357 $
Clara Crespin - Volière solitaire
Clara Crespin
Peinture à l'Huile
41 x 33 cm
977 $
Sylvain Subervie - Poisson en fer forgé gm
Sylvain Subervie
Sculpture métal
36 x 36 cm
1 319 $
Viviane Beaufumé - Carré orange, ou séquences
Viviane Beaufumé
Technique mixte
100 x 81 cm
1 411 $
Romain Bonnet - Recueillement
Romain Bonnet
Impression digitale
90 x 60 cm
858 $
Yannick Bouillault - Fascinante caro
Yannick Bouillault
Sculpture métal
75 x 41 cm
543 $
François Pagé - Soudain juliette se sentit en apesanteur...
François Pagé
Peinture à l'Huile
60 x 60 cm
1 628 $
Hervé Carriou - Foule 1
Technique mixte
50 x 50 cm
977 $