Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
$0 Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
$0
Continuer mes achats Commander

Réincarnation

$2,392
Peinture
Oeuvre unique | Encadrée et prête à accrocher
28 x 39 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (Union Européenne)
Retour gratuit 14 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Peinture acrylique
Tirage
Oeuvre unique
Support
Papier
Dimensions
28 x 39 cm
Encadrement
Oui (47 x 57 cm)
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Réincarnation est la première carafe-femme réalisée par Gwendoline Finaz de Villaine, peinte à l'acrylique carbon black, sous forme de logo cubiste. Elle fusionne la passion de l'artiste pour l'abstraction des grands maîtres et son goût pour les céramiques anthropomorphes, notamment celles de Cloutier, Blin et Capron.

Le fil conducteur persiste avec l'Afrique, notamment l'influence des statuettes zoomorphes du Nigéria ou du Congo. Ce motif de carafe répété à l'infini deviendra ensuite une obsession pour l'artiste, qui imbrique les exemplaires les uns dans les autres à la manière d'un puzzle.

Ce tableau représente la féminité, mais questionne aussi sur la place des femmes dans la société, sous forme de provocation décorative. Surtout, il symbolise une nouvelle étape du projet artistique de Gwendoline Finaz de Villaine, à savoir l'appréhension de l'outil peinture, après avoir expérimenté la musique et la littérature.

artist avatar

Gwendoline Finaz de Villaine

Artiste émergent Artiste émergent

69 fans

Garches (92), France métropolitaine

33 oeuvres

Gwendoline Finaz de Villaine est écrivain, chanteuse et peintre. Ancienne élève de Radio France, Sciences Po Paris et HEC, elle a travaillé avec Michel Fugain, Elie Chouraqui, Roger Louret et Jean-Claude Camus. Elle a chanté aux Folies Bergère, au Zénith, pour M6, France Télévisions et dans plusieurs comédies musicales à Paris.

Parallèlement, elle a rédigé une saga historique et fantastique en trois tomes, "Les Brumes de Grandville", et sorti un quatrième roman en janvier 2019, "De Poudre, de Cendre et d'Or", chez French Pulp Éditions. Sa peinture est une musique mise en papier, influencée par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain.

Passionnée par les Années 20, elle aime faire converser son « inconscient à ciel ouvert » avec des totems à l’encre de Chine et des carafes qui dansent. Ses œuvres japonisantes rappellent Man Ray, Akinori Haga, et illustrent le goût de l’artiste pour le mélange entre l’Orient et l’Occident. Intéressée par la magie, les synchronicités et les signes, la peintre poursuit son exploration du travail de détail au stylo encre, et affermit sa technique de dégradés mêlant petits ressorts, cercles et univers minéral, organique, qu’elle nomme « encre caviar ».

« Je ne sais jamais où un tableau va m’emmener et je suis toujours étonnée du résultat final, qui apparaît sous mes yeux comme une prémonition, un message de l’au-delà. »

« Dans ma vie, j’ai toujours été en quête de liberté, et la liberté la plus absolue, c’est la peinture. »

En décembre 2019, Gwendoline Finaz a présenté ses oeuvres à l'espace Basfroi (Paris 11ème), à l'occasion de la "Black and White Parade" (association Quatre Couleurs).

Son travail a été sélectionné à la 12ème Foire internationale de Venise, galerie Room Contemporary Art Space (San Marco Piazza) et au Palais Ca' Zanardi, du 23 juillet au 21 août 2020.

L'artiste a exposé ses tableaux à la Galerie Sonia Monti, 6, avenue Delcassé 75008 Paris, de septembre à décembre 2020.

En novembre 2020, elle a participé au Salon d'Automne de la Société des Beaux-Arts de Boulogne-Billancourt (Espace Landowski).

En février 2021, Gwendoline est sélectionnée au sein du pavillon français de la Biennale d'art du Panama (Universidad de Panama).

La ville de Garches lui a commandé une oeuvre qui est affichée dans les rues jusqu'en août 2021. (Festival "Dedans-Dehors").

L'artiste exposera au Grand Palais du 9 au 12 septembre 2021, dans le cadre du Salon ART PARIS.

Gwendoline est engagée auprès des associations Linkee et Arsso France, qui luttent contre la précarité étudiante liée au Covid-19. En juin 2021, elle érigera une fresque monumentale de 30 mètres sur l'un des murs de Jussieu (Paris 5ème), au profit de ces causes.

Dernières oeuvres consultées

Laminaires fond rouge
Laminaires fond rouge
$658
Peinture à l'Huile (39 x 49 cm)
Arbres rouges
Arbres rouges
$1,196
Peinture acrylique (60 x 20 cm)
Red sky memory
Red sky memory
$1,136
Technique mixte (45 x 45 cm)
Grandes traces circulaires V I I I
Grandes traces circulaires V I I I
$1,794
Peinture acrylique (84 x 84 cm)
L'île de la cité et notre-dame de paris
L'île de la cité et notre-dame de paris
$1,794
Peinture à l'Huile (61 x 50 cm)
Riverland
Riverland
$1,136
Peinture à l'Huile (30 x 120 cm)
John jaune
John jaune
$777
Sculpture béton (10 x 50 cm)
The game
The game
$598
Peinture acrylique (49 x 34 cm)
Herta
Herta
$957
Technique mixte (64 x 64 cm)
Vision
Vision
$706
Technique mixte (30 x 90 cm)
Carnaval 2
Carnaval 2
$598
Photographie numérique (60 x 40 cm)
Visage 113
Visage 113
$957
Dessin (50 x 70 cm)
Cachée
Cachée
$1,435
Peinture acrylique (31 x 41 cm)

Avis clients