Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander
150 $ offerts dès 1 200 $*
ARTLOVER150

L'oeil de la danse

1 121 $

Oeuvre vendue

Vous auriez souhaité commander cette oeuvre ?
Pas de problème : cet artiste travaille sur commande.
Vous pouvez lui passer commande d’une oeuvre d’inspiration proche, et en personnalisant à votre guise (format, sujet, couleurs...) !
Ajouter à ma wishlist
dans 2 wishlists
  • Frais de livraison offerts partout dans le Monde
  • Retour gratuit 14 jours
  • Oeuvre originale avec certificat d'authenticité
  • Livraison sécurisée sous 7 jours en moyenne
Technique
Peinture acrylique
Tirage
Oeuvre unique
Support
Papier
Dimensions
28 x 39 cm
Encadrement
Oui (47 x 57 cm)
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

L'oeil de la danse représente une femme artiste qui réalise une performance de danse contemporaine dans la veine de Martha Graham.

Ce tableau est très influencé par la psychanalyse et le désir féminin. Le corps et les cheveux sont libérés, le bassin, centre de toutes les pulsions, relâché. Un visage cubiste se forme avec le corps de la danseuse. C'est un tableau plein de liesse et d'énergie, inspiré par les années de music-hall de Gwendoline Finaz de Villaine, notamment son expérience scénique aux Folies Bergère, à Paris.

artist avatar

Gwendoline Finaz de Villaine

Artiste émergent Artiste émergent

79 fans

Garches (92), France métropolitaine

28 oeuvres

Gwendoline Finaz de Villaine est une peintre française, chanteuse et écrivain. Ancienne élève de Radio France, Sciences Po Paris et HEC, elle a travaillé avec Michel Fugain, Elie Chouraqui, Roger Louret et Jean-Claude Camus. Elle a chanté aux Folies Bergère, au Zénith, pour M6, France Télévisions et dans plusieurs comédies musicales à Paris.

Parallèlement, elle a rédigé une saga historique et fantastique en trois tomes, "Les Brumes de Grandville", et sorti un quatrième roman en janvier 2019, "De Poudre, de Cendre et d'Or", chez French Pulp Éditions. Sa peinture est une musique mise en papier, influencée par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain.

Passionnée par les Années 20, elle aime faire converser son « inconscient à ciel ouvert » avec des totems à l’encre de Chine et des carafes qui dansent. Ses œuvres japonisantes rappellent Akinori Haga, Kandinsky, et illustrent le goût de l’artiste pour le mélange entre l’Orient et l’Occident. Intéressée par la magie, les synchronicités et les signes, la peintre poursuit son exploration du travail de détail au stylo encre, et affermit sa technique de dégradés mêlant petits ressorts, cercles et univers minéral, organique, qu’elle nomme « encre caviar ». Elle peuple son abstraction d'une multitude de formes cellulaires, un monde cosmique et poétique, avec des constellation biomorphiques.

« Je ne sais jamais où un tableau va m’emmener et je suis toujours étonnée du résultat final, qui apparaît sous mes yeux comme une prémonition, un message de l’au-delà. »

Son travail a été sélectionné à la 12ème Foire internationale de Venise, galerie Room Contemporary Art Space (San Marco Piazza) et au Palais Ca' Zanardi, du 23 juillet au 21 août 2020.

En février 2021, Gwendoline est sélectionnée au sein du pavillon français de la Biennale d'art du Panama (Universidad de Panama).

Gwendoline est engagée auprès des associations Linkee et Arsso France, qui luttent contre la précarité étudiante liée au Covid-19. En juin 2021, elle a érigé une fresque monumentale de 30 mètres de haut sur l'un des murs de Sorbonne Université (Paris 5ème), au profit de ces causes.

En 2021, l’artiste est sélectionnée pour peindre la cuve n° 8 du chai Les Carmes Haut-Brion, conçu par Philippe Starck et Luc Arsène-Henry, à Bordeaux. Son œuvre rend hommage au dieu Bacchus et s’intitule « Équilibre divin ».

L'artiste exposera au Grand Palais en février 2022 (Art Capital).

Elle est représentée par la Ellia Art Gallery à Paris.

À lire :

Gwendoline Finaz de Villaine sélectionnée pour décorer la cuve du Millésime 2019 du château Les Carmes Haut-Brion (33)

Dernières oeuvres consultées

Eminem under cover
Eminem under cover
679 $
Peinture acrylique (70 x 100 cm)
Alphabet d'hiver
Alphabet d'hiver
600 $
Peinture à l'Huile (50 x 32 cm)
Message personnel
Message personnel
623 $
Peinture acrylique (50 x 50 cm)
Composition cubiste
Composition cubiste
1 245 $
Peinture à l'Huile (75 x 82 cm)
Sans titre
Sans titre
679 $
Peinture acrylique (46 x 55 cm)
Fascinante caro
Fascinante caro
566 $
Sculpture métal (41 x 75 cm)
Le quai
Le quai
679 $
Peinture à l'Huile (30 x 30 cm)
Fulgurance 4
Fulgurance 4
679 $
Peinture acrylique (30 x 90 cm)
Iridescence I
Iridescence I
1 698 $
Peinture acrylique (65 x 100 cm)
Fleurs 4
Fleurs 4
1 132 $
Peinture à l'Huile (50 x 50 cm)
Foultitude
Foultitude
1 359 $
Peinture acrylique (50 x 50 cm)
Balance verticale
Balance verticale
712 $
Peinture acrylique (80 x 120 cm)
Ciudad 03
Ciudad 03
849 $
Technique mixte (70 x 70 cm)

Avis clients