Prophéties d'un monde qui fuit (sans titre 25)

$1,768
Peinture
Oeuvre unique
100 x 100 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (France métropolitaine)
Retour gratuit 30 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Peinture acrylique
Tirage
Oeuvre unique
Support
Toile
Dimensions
100 x 100 cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité
La série des "Prophéties d'un monde qui fuit" est le fruit d'une recherche picturale fondée sur l'exploration de la matière. Le médium utilisé, mélangeant peinture acrylique et papier absorbant imbibé d'eau, permet en séchant un jeu de textures plus ou moins profondes, dans lesquelles se découpent des ouvertures où peut naître la lumière. Construite par itérations successives, et selon une approche instinctive de la composition, chaque toile résout une tension qui lui est propre en proposant au regard un support émotionnel et une invitation à s'y plonger. "Je peins une nature tachée, qui bave. Mes images sont des ombres, des restes fugitifs, des mémoires brouillées, témoins de traces rendues indélébiles. Ce sont des prophéties d'un monde qui fuit."
artist avatar

Arnaud Gautron

28 fans

PLESTIN-LES-GRÈVES (22), FRANCE MÉTROPOLITAINE

55 oeuvres

Né à Paris en 1978, Arnaud Gautron est artiste visuel. Après une formation initiale de grande école, il développe parallèlement depuis 2001 une pratique de création d’images de commande et de recherches plastiques propres.

" […] L’abstraction, écrit le critique Michel Seuphor, son grand défenseur, « n’est nullement la voie de la facilité mais celle de la création pure, je dirais, en donnant au mot son sens étymologique, de l’invention de soi. » Les artistes contemporains en sont fascinés. La matière peut tout. Elle confère aux toiles d’Arnaud Gautron une vie intérieure intense. Ses gestes, son imaginaire, ses humeurs s’incarnent de son matériau qu’il chiffonne, qu’il charge, qu’il dynamise. De Pollock, il a pris le geste pour produire une pluie d’étoiles. Il a regardé Kiefer et ses grands champs de mémoire. Comme Fautrier il a trouvé le moyen d’envelopper le mystère dans la peau froissée de sa peinture […] Paysages fantômes, terres réincarnées, la matière dense et sombre, et de papiers froissés, découpés, ses paysages se passent des paysages, leurs états bilieux, leur mélancolie, leur flegme, leur sécheresse, implosent. […]  Ayant trouvé son élément, il y vient fondre toutes ses images. Il se matérialise. Il se “cosmose” écrit Bachelard. "
Ileana Cornea, Paris, mars 2015 Critique d’art et journaliste pour le magazine Artension

Dernières oeuvres consultées

La découverte
La découverte
$1,073
Peinture à l'Huile (70 x 90 cm)
Œil série entre autres
Œil série entre autres
$825
Dessin (50 x 65 cm)
Adieux ou retrouvailles
Adieux ou retrouvailles
$1,768
Aquarelle (65 x 50 cm)
Bray - greystones
Bray - greystones
$1,509
Peinture acrylique (35 x 27 cm)
Vers du dehors
Vers du dehors
$589
Peinture acrylique (42 x 42 cm)
Exit
Exit
$1,768
Collage (100 x 100 cm)
Impressions urbaines réf : 9118
Impressions urbaines réf : 9118
$943
Peinture à l'Huile (50 x 50 cm)
L'oubli
L'oubli
$1,650
Peinture à l'Huile (97 x 114 cm)
Original 981 portrait
Original 981 portrait
$1,179
Peinture acrylique (80 x 80 cm)
Fall in love
Fall in love
$589
Technique mixte (40 x 40 cm)
Cachée
Cachée
$1,002
Peinture acrylique (31 x 41 cm)
Gestalt
Gestalt
$1,002
Peinture acrylique (61 x 61 cm)
Rhino pop
Rhino pop
$1,650
Peinture à l'Huile (45 x 21 cm)

Avis clients