L.i.a.y.n.

$1,570
Peinture
Oeuvre unique
121 x 81 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (France métropolitaine)
Retour gratuit 30 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Technique mixte
Tirage
Oeuvre unique
Dimensions
121 x 81 cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Comme souvent, le concept de dualité est présent dans le travail d'alinalalala. Ici, l'artiste se questionne sur le libre-arbitre et la manière dont nous choisissons de l’utiliser, car chaque choix est un renoncement. Qu’est-ce qui le définit ? De façon métaphorique, ""Le choix serait-il une passerelle de liberté entre le rêve et l’action ?"" Alina a choisi de traiter le rapport amour-haine qui implique des émotions simultanées ou alternatives de joie et de colère, ainsi que des sentiments d'amour et d'inimitié. Pourquoi et comment basculons-nous ? Nos choix sont influencés par notre éducation, notre entourage, notre mode vie, notre caractère ... Mais cela suffit-il à faire les bons ?

Œuvre de 121 x 81 cm, réalisée avec acrylique, bombe, Posca, pastel et différents dessins collés sur panneau de fibres de bois de seconde main ; vernie et signée en bas à droite.

L.I.A.Y.N fait partie de la série ABÎME. Cette série démarre souvent par une idée concrète, puis Alina laisse son imaginaire et ses réflexions suivre leur propre chemin. Ses tableaux sont souvent codés et deviennent un labyrinthe d’énigmes, un puzzle nécessitant d'être déchiffrés (ou non). Comme lorsqu'on écoute une chanson dans une langue étrangère, on ne la comprend pas, mais elle nous parle et nous touche à sa manière.

L'œuvre n'est pas vendue avec un système d'accroche.

artist avatar

alinalalala

23 fans

SAINT LÉGER EN YVELINES (78), FRANCE MÉTROPOLITAINE

74 oeuvres

Alina Schiau, de son nom d'artiste alinalalala, est née en Roumanie, celle de Ceausescu… Ses parents ont décidé de la fuir, pour que leur fille grandisse dans un pays libre. Pour Alina, tout a débuté pendant ses études à l’Ecole d’Arts Appliqués de Genève où elle ressort première de sa promotion, la confortant dans l'idée qu'elle est douée pour la création. C’est donc sans surprise qu’en grandissant Alina choisi la voie artistique, en naviguant entre ses deux passions: les arts visuels et la comédie. C'est en évoluant dans ces différents univers artistiques, qu'Alina a réussi à développer une créativité singulière qui se nourrit de toutes ses expériences.

Picasso disait que "dans chaque enfant, il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant." Pour Alina, c’était une évidence, elle le resterait.

Dans ses tableaux, alinalalala “frappe” avec sa vérité, ses convictions et sa vision du monde, sans se soucier des regards indignés. Diverses citations, questions ironiques, invitent le spectateur à engager une discussion sur notre société et notre perception de celle-ci. Son style underground se nourrit de différents courants artistiques, comme l’art figuratif, le pop art ou encore l’abstraction… Son travail contient des tonnes de sarcasmes et une envie de provoquer le spectateur, de capter son attention afin de procurer une émotion et l’amener à s’interroger, à réfléchir, ou simplement à le faire sourire. Poésie, citations, mais aussi musique, mythes, science et société nourrissent l’esprit et l’imaginaire de l’artiste. Les influences artistiques d’Alina viennent autant de sa vie personnelle, que des maîtres de la peinture, qu’elle interprète librement, mais son travail reprend aussi le concept esthétique japonais wabi-sabi qui met en avant la beauté des choses imparfaites, impermanentes et incomplètes. C’est la beauté des choses modestes, humbles et atypiques, une idéalisation abstraite de la beauté, exit l'uniformisation où tout est lisse et sans relief et bienvenue aux imperfections. Rien n'est plus lisse, ou sans relief, tout est imperfection ; tout est imparfait. Alina, aime utiliser le potentiel créatif intrinsèque de chaque chose, jouer avec les imperfections créées par le médium, le trait, les supports déjà utilisés, pour leur redonner une seconde vie et leur écrire une nouvelle histoire. Au fil de ses réflexions, la dualité revient de manière récurrente dans son travail, sous des formes différentes. Elle représente une loi, un principe universel, régent de nos sentiments et de notre développement au sein de cet univers d’interdépendance perpétuelle. Cette interdépendance paradoxale est nécessaire à la compréhension de notre monde, au développement de notre conscience, et à la manifestation de nos perceptions. Notre morale, est issue de nos vices les plus intimes ; ils ne sauraient exister sans nos vertus de manière autonome et indépendante. Cette dualité nourrit la science. Les théories que nous bâtissons pour tenter d’expliquer ce que nous observons, s’appuient sur nos croyances les plus ancrées. C’est pourquoi elles évoluent lentement, au gré de notre capacité à observer le monde et l’univers qui nous entoure. Alina travaille sur plusieurs séries qui sont aussi différentes que complémentaires. Et comme un jeu, comme un secret, comme une histoire de plus qui s’ajoute à celle de l’œuvre, la légende veut que sur chacune de ses toiles, sa fille vienne y apposer son nom ; “Lili”.

Dernières oeuvres consultées

Je veux détruire le capitalisme
Je veux détruire le capitalisme
$1,070
Photographie numérique (60 x 80 cm)
Dj bigoudène
Dj bigoudène
$928
Peinture à l'Huile (60 x 73 cm)
Move
Move
$1,427
Peinture à l'Huile (80 x 80 cm)
Ardea-1
Ardea-1
$1,249
Aquarelle (50 x 70 cm)
Haliotide
Haliotide
$1,665
Sculpture métal (24 x 18 cm)
La forme de l'eau
La forme de l'eau
$951
Sculpture céramique (18 x 20 cm)
Ecorces d'orange
Ecorces d'orange
$654
Peinture à l'Huile (55 x 46 cm)
Won
Won
$832
Peinture acrylique (38 x 46 cm)
Epinofloraptère
Epinofloraptère
$1,070
Peinture acrylique (60 x 80 cm)
Bord de loing
Bord de loing
$868
Peinture à l'Huile (41 x 27 cm)
Repos du blanchon
Repos du blanchon
$892
Photographie numérique (75 x 50 cm)
Aigue-marine
Aigue-marine
$832
Peinture acrylique (50 x 50 cm)
Fall in love
Fall in love
$595
Technique mixte (40 x 40 cm)

Avis clients