Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander

J+l'homme à la main blanche...

1 586 $
Peinture
Oeuvre unique | Prête à accrocher
60 x 73 cm
Destinataire de la dédicace :

Ajouter à ma wishlist
dans 2 wishlists
  • Frais de livraison offerts (UE hors DOM)
  • Retour gratuit 14 jours
  • Oeuvre originale avec certificat d'authenticité
  • Livraison sécurisée sous 7 jours en moyenne
Technique
Technique mixte
Tirage
Oeuvre unique
Support
Toile sur châssis
Dimensions
60 x 73 cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Technique mixte.

artist avatar

Gaëtan de Séguin

Artiste confirmé Artiste confirmé

13 fans

MARCORIGNAN (11), France métropolitaine

18 oeuvres

Une peinture du singulier pluriel…

«Je est un autre...»

disait Rimbaud.


«Jeu, c'est les autres...»

aurait pu répondre Queneau.


«L'enfer, c'est les autres...»

disait Sartre.


«L'envers, c'est les uns...»

aurait pu répondre Pérec.

Ce ne sont que quelques aspects de la peinture de Gaëtan de Séguin…

Gaëtan de Séguin est né en 1971 à Montpellier au sein d’une famille de cinq enfants. Après une formation artistique à l'ESAG Penninghen, il effectue différents métiers liés de près ou de loin au dessin avant de se consacrer pleinement à la peinture. 

"Depuis toujours j’ai souhaité deux choses : vivre dans un endroit bien précis et «vivre» de ma peinture.

Mon premier but je l’ai atteint en 2010, une maison/atelier que j’ai dessinée et bâtie sur une période de 10 ans. Une architecture tendue, de la lumière et une vue immense sur une région qui fait partie intégrante de ma vie. Dans ce lieu je peux peindre entouré des miens. Je ne cherche pas à me l’expliquer, c’est ainsi, une certitude, le cadre qui me convient. Cet ancrage est essentiel à mon travail. 

Depuis mon plus jeune âge, je suis celui qui peint des «bonhommes». Dès qu’un support me tombe sous la main je le remplis de silhouettes ; depuis 40 ans je suis responsable d’un sacré bestiaire ! Chaque séance de travail dans mon atelier fait naître une humanité peuplée d’individus qui interagissent. Ma peinture est clairement figurative, pour autant je laisse à chacun la possibilité d’inventer l’histoire de mes personnages. Je ne veux pas verrouiller le tableau avec une notice explicative.

Un fil conducteur, à la rigueur... Ainsi les manifestations de janvier 2015. Soudain j’avais envie de voir mes «bonhommes» se rassembler et déborder de la toile. Des foules denses ou clairsemées, gaies, dignes, silencieuses ou rugissantes, poignantes etc... Des individus au physique unique, la somme de leur conviction teintant le groupe. C’est cela que je cherche à travers ma série «J+...». Je recouvre ma toile d’une couleur dominante très dense, presque criarde. Ensuite cette sous-couche est entièrement recouverte. La tonalité redevient claire et les teintes se fondent dans un camaïeu de gris colorés. à partir de là je peux commencer à peindre en ajoutant ou en soustrayant de la matière. La musique que j’écoute alors va rythmer l’apparition du groupe. En grattant avec les outils les plus divers je peins tout autant qu’avec brosses et pinceaux. Chaque aspérité, chaque rayure est un motif unique qui caractérise l’individu tout autant qu’il lui permet de se fondre dans une dimension beaucoup plus globale et abstraite." Gaëtan de Séguin

"Gaëtan de Séguin peint la foule. Cette foule constituée d’une multitude de silhouettes presque identiques mais toutes singulières. Des êtres qui, par l’action de la peinture même, deviennent motifs. Récurrent, obsédant, grouillant, reconstituant une vie nouvelle, un être nouveau.

Étrange et non communicante, cette silhouette échappe parfois à la foule mais sans y trouver son salut. Seule, à croiser son semblable sans arriver vraiment à le comprendre...

Quand on connaît Gaëtan cela étonne, lui qui aime tant les mots et la conversation. Sa peinture serait-elle son double en négatif ?

La multitude et l’unique, l’anonymat et le personnel, le silence et le bruit. Il y a tout cela dans la peinture de Gaëtan, une peinture du singulier pluriel."

François Supiot

Dernières oeuvres consultées

Cachée
Cachée
1 359 $
Peinture acrylique (31 x 41 cm)
Plage des chevrets
Plage des chevrets
736 $
Peinture à l'Huile (50 x 50 cm)
Soudain juliette se sentit en apesanteur...
Soudain juliette se sentit en apesanteur...
1 586 $
Peinture à l'Huile (60 x 60 cm)
Scene 59
Scene 59
1 133 $
Peinture à l'Huile (22 x 27 cm)
La vie en rose
La vie en rose
1 246 $
Peinture à l'Huile (60 x 73 cm)
Ciudad 03
Ciudad 03
849 $
Technique mixte (70 x 70 cm)
Louange
Louange
1 586 $
Peinture acrylique (100 x 70 cm)
Time will tell
Time will tell
1 642 $
Technique mixte (80 x 80 cm)
Double trouble 1
Double trouble 1
1 699 $
Peinture acrylique (89 x 116 cm)
Oasis starlet
Oasis starlet
963 $
Peinture acrylique (50 x 40 cm)
Message personnel
Message personnel
623 $
Peinture acrylique (50 x 50 cm)
Déesse 09
Déesse 09
793 $
Peinture à l'Huile (50 x 70 cm)
Static bleu et blue
Static bleu et blue
712 $
Peinture acrylique (80 x 120 cm)

Avis clients