Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander
150 $ offerts dès 1 200 $*
ARTLOVER150

Instant-anima (6)

770 $
Livré à temps pour Noël
Photographie
Tirée à 8 exemplaires
41 x 53 cm
Destinataire de la dédicace :

  • Frais de livraison offerts partout dans le Monde
  • Retour gratuit 14 jours
  • Oeuvre originale avec certificat d'authenticité
  • Livraison sécurisée sous 7 jours en moyenne
Technique
Photographie argentique
Tirage
8 exemplaires
Support
Papier
Dimensions
41 x 53 cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Extraits d'une série en cours inspirée d'une citation de Claude Lévis-Strauss: « J’ai le sentiment que toutes les tragédies que nous avons vécues, d’abord avec le colonialisme, puis avec le fascisme, enfin les camps d’extermination, cela s’inscrit non en opposition ou en contradiction avec le prétendu humanisme sous la forme où nous le pratiquons depuis plusieurs siècles, mais, dirai-je, presque dans son prolongement naturel. Puisque c’est, en quelque sorte, d’une seule et même foulée que l’homme a commencé par tracer la frontière de ces droits entre lui-même et les autres espèces vivantes, et s’est ensuite trouvé amené à reporter cette frontière au sein de l’espèce humaine, séparant certaines catégories reconnues seules véritablement humaines d’autres catégories qui subissent alors une dégradation conçue sur le même modèle qui servait à discriminer entre espèces vivantes humaines et non humaines. Véritable péché originel qui pousse l’humanité à l’autodestruction. Le respect de l’homme par l’homme ne peut pas trouver son fondement dans certaines dignités particulières que l’humanité s’attribuerait en propre, car, alors, une fraction de l’humanité pourra toujours décider qu’elle incarne ces dignités de manière plus éminente que d’autres. Il faudrait plutôt poser au départ une sorte d’humilité principielle : l’homme, commençant par respecter toutes les formes de vie en dehors de la sienne, se mettrait ainsi à l’abri du risque de ne pas respecter toutes les formes de vie au sein de l’humanité même. »

Les animaux naturalisés ont été photographiés sur film instantané chez Design & Nature à Paris. Signé et daté au dos, tirage par l'auteur aux encres ultra chrome sur papier Hahnemühle William Turner 350g.

artist avatar

Michel MONTEAUX

Artiste confirmé Artiste confirmé

6 fans

Paris (75), France métropolitaine

32 oeuvres

Fin 1979, alors assistant réalisateur pour le cinéma, Michel Monteaux quitte la France et débute une carrière de photographe professionnel à Los Angeles. Huit ans plus tard, il part s’installer au Nouveau-Mexique, dans le Haut Désert à Santa Fe. S’il continue la nature morte en studio, il élargit son travail au portrait et au reportage.Durant ces six années qu’il vit proche des Indiens, épousant leur culture, il s’implique dans une lutte contre leur situation précaire et mène – à côté de simples citoyens mais aussi de personnalités telles que Robert Redford – un combat contre le gigantesque projet d’enfouissement de déchets nucléaires dans le sud du Nouveau Mexique.

Au milieu des années 90, il revient en France et travaille pour la presse (Libération, Marie-Claire, Elle, La Vie, Le Monde, Géo…) mais aussi pour de grands groupes industriels (Alstom, ArcelorMittal, Total, Hachette…) C’est « sur le tas » qu’il découvre le dessin. Encouragé par le regard plus que positif de son entourage et de ses amis artistes, il en vient à partager son travail plus largement. En 2017, ce ne sont pas seulement des photographies mais aussi des dessins et encres qu’il exposera Galerie Frédéric Moisan à Paris.

Michel Monteaux cherche inlassablement à partager ce qu’il ressent des bouleversements du monde géopolitique, d’une société lancée aujourd’hui dans une course éperdue alors que notre environnement nous dit de ralentir et réfléchir au monde que nous devons transformer… C’est une évidence qui sautera aux yeux de quiconque s’intéressant à son travail. Celui-ci n’est pas guidé seulement par une recherche esthétique. Il est imprégné de ce que le photographe et dessinateur est, de ce qu’il ressent, de sa relation aux autres, à l’environnement, à la société, au monde qui l’entoure… "

Pierre Evrard

"Reconnu pour son activité de photographe – portraits, reportages, faits de société -, Michel Monteaux interroge désormais, aussi par une pratique du dessin, les liens unissant mystérieusement les êtres à leur environnement, proche ou lointain, et les ordres symboliques les rapprochant. Cherchant de façon intuitive, et très raisonnée, à révéler la saveur de l’unus mundus, du monde Un, l’artiste lève un espoir considérable : et si jusqu’à présent nous n’avions presque rien compris de notre inscription dans le monde, de ce qui fait apparaître et mouvoir les dix mille êtres ? Visible et invisible ne cessent pourtant de communiquer en un langage que les plus sensibles parviennent parfois à percevoir."

Fabien Ribery

Dernières oeuvres consultées

Les frères bird
Les frères bird
883 $
Peinture à l'Huile (20 x 30 cm)
Un square parisien
Un square parisien
747 $
Peinture à l'Huile (33 x 41 cm)
Cachée
Cachée
1 359 $
Peinture acrylique (31 x 41 cm)
Oasis starlet
Oasis starlet
962 $
Peinture acrylique (50 x 40 cm)
Un goût d'océan
Un goût d'océan
679 $
Peinture à l'Huile (60 x 50 cm)
Composition cubiste
Composition cubiste
1 245 $
Peinture à l'Huile (75 x 82 cm)
To the light
To the light
1 245 $
Peinture à l'Huile (60 x 60 cm)
Foultitude
Foultitude
1 359 $
Peinture acrylique (50 x 50 cm)
Presse livre humain
Presse livre humain
962 $
Sculpture bronze (14 x 11 cm)
Un balcon en forêt
Un balcon en forêt
1 359 $
Peinture à l'Huile (80 x 120 cm)
Looking for the sun
Looking for the sun
1 359 $
Peinture acrylique (80 x 90 cm)
Double trouble 1
Double trouble 1
1 698 $
Peinture acrylique (89 x 116 cm)
Visage forgé or himba
Visage forgé or himba
1 472 $
Sculpture métal (12 x 48 cm)

Avis clients