Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander

Jean-Martin BarbutQuantum dance I

Photographie
Tirée à 5 exemplaires
90 H x 90 L cm
2 009 $
Destinataire de la dédicace :

+134 $ de frais de livraison (France)
  • Livraison sécurisée dans le monde entier sous 7 jours en moyenne
  • Retour gratuit 14 jours
  • Oeuvre originale avec certificat d'authenticité
  • Descriptif
  • Livraison
  • Retour
  • Paiement
Technique
Photographie numérique
Tirage
5 exemplaires
Support
Papier
Dimensions
90 H x 90 L cm
Encadrement
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

[...]

Que sommes-nous, dans ce monde vaste et kaléidoscopique ?

[...]

Carlo Rovelli, Sept brèves leçons de physique

Dirige l'équipe de gravité quantique au Centre de physique théorique de Luminy à Marseille

[...]

Où commence la vague ? Ou commence la mer non perturbée ? Quel « grain » d’eau est la mer lisse et lequel est la vague ? Les perturbations à l'origine de la vague sont trop nombreuses pour pouvoir définir un commencement et une fin. C'est la chaos. Pourtant de ce chaos nait une vague, parfaitement identifiée, elle existe. L’idée- vague, l’objet-vague existent, mais impossible de dire où ils commencent et où ils finissent. On peut la montrer, on peut y penser, on peut la dessiner, la photographier. Elle commence avant qu'elle ne soit et finit après qu'elle ait été.

[...]

Extrait du texte "Interactions", J.M. Barbut

Tirage sur papier Rag, contrecollé sur Dibond, avec châssis. Possibilité d'encadrement de type caisse américaine.

Jean-Martin Barbut
France métropolitaine
  • Artiste KAZoART depuis 2020
  • 18 œuvres

Jean-Martin Barbut est photographe auteur, compositeur, il vit et travaille à Marseille. Il questionne l’illusion du réel, le rapport de la conscience au temps et à l’espace. Son parcours de vie et ses lectures l’ont amené à constater une distorsion entre l’expérience sensible du réel et son expérience intelligible.

A partir de la contemplation de la Nature, qui est pour lui une porte d’accès à l'essence des choses, sa démarche est autant philosophique qu’esthétique. Il est profondément contemplatif et c’est en observant sa mémoire des instants, en tentant de discerner l'émotionnel des faits, qu’il essaye de se frayer un chemin au travers de l’illusion de l’expérience des phénomènes et des représentations incomplètes qui en résultent.

Son travail est allégorique, il tente d’y évoquer le peu que l’on sait de la nature des choses, ou du moins d’amener à questionner nos certitudes sur l’expérience du monde. Dans cette série photographique, il a pris l’eau comme support métaphorique de son propos parce qu'elle a la particularité de se présenter à nous sous différents états, à l’image de l’intimité de la matière dans les laboratoires des physiciens. Son travail est profondément inspiré par la lecture des analyses du réel de Schrödinger et du groupe de Copenhague, mais aussi par les intuitions des présocratiques comme Démocrite ou Protagoras ainsi des grands mystiques comme Augustin d’Hippone, en particulier ses réflexions sur le temps.

Jean-Martin Barbut adapte toujours sa technique au questionnement qu’il évoque pour ne pas entrer dans un système. Il n’affirme jamais rien, il préfère proposer des voies de réflexion.

David Brunel, Docteur en philosophie esthétique, écrivain, photographe, dit de son travail sur les vagues dans son texte « La Prose de Poséidon » :

[…]

Des images fixes.
Oui.
Mais, comme jamais auparavant, mes yeux ont bougé devant ; dedans.

[...]

"L’effet de coupe, l’utilité de la marge, la démonstration du cadrage, du hors-champ laissé sur place, dans l’espace. Les vagues de Jean-Martin Barbut rejoignent bien les nuages d’Alfred Stieglitz (sa série Equivalents), elles convertissent une nature sauvage, installée hors sens, indocile, autonome, en un langage graphique, un parler propre, une langue reconnue, celle de l’image.
Effets de coupe donc – Graal de la photographie."

[…]

Voir plus

Dernières oeuvres consultées

Marion Roy - Flânerie
Marion Roy
Dessin
15 x 21 cm
789 $
Yan Vita - La mèche
Peinture acrylique
80 x 60 cm
1 196 $
Sylvie Julkowski-Egard - Petite fille au bouquet
Sylvie Julkowski-Egard
Peinture à l'Huile
35 x 27 x 2 cm
574 $
Aline Wiest - Paysage glaciaire
Aline Wiest
Peinture acrylique
65 x 55 cm
574 $
Maria Esmar - Corrida de torros
Maria Esmar
Peinture acrylique
50 x 100 cm
947 $
Ronald Hunter - Boiling Bubbles Horizon
Ronald Hunter
Peinture acrylique
70 x 140 x 2 cm
780 $
Cathy Bion - Fécamp 1
Cathy Bion
Photographie numérique
40 x 50 cm
478 $
Pierre Richir - Promenade
Pierre Richir
Peinture à l'Huile
50 x 65 cm
1 435 $
Morgan Paslier - Cat women
Morgan Paslier
Impression digitale
90 x 90 cm
966 $
Sven Pfrommer - Watchtower XCIX
Sven Pfrommer
Technique mixte
60 x 60 x 4 cm
1 234 $
Aude Mouillot - Tanguy
Peinture acrylique
80 x 80 cm
574 $
Gaël Rouxeville - Duetto
Gaël Rouxeville
Sculpture bois
37 x 19 cm
861 $

Avis clients