Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
$0 Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
$0
Continuer mes achats Commander

The woman holds the key

$2,163
Sculpture
Oeuvre unique
30 x 105 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (Union Européenne)
Retour gratuit 14 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Sculpture bois
Tirage
Oeuvre unique
Dimensions
30 x 105 cm
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Cette sculpture fortement symbolique faisait jusqu'alors partie de la collection privée de l'artiste. C'est l'actualité de ce qu'elle représente aujourd'hui qui a décidé ce dernier à la montrer et à la partager. Cette pièce de hêtre massif a été sculptée, puis calcinée. Sa verticalité et la grande sobriété de ses lignes la font à la fois femme et ouverture sur l'avenir. C'est un message fort de vie et de foi en la vie. Cette pièce offre simultanément la présence forte de la matière brute et la légèreté que lui apporte cette multitude d'ouvertures, gouttes de lumière. Traversée de lumières, elle projette sur le sol ou sur les murs une dentelle d'ombres. Elle est présentée sur un simple socle de métal brut de 41 x 15 cm, mais sa légèreté lui permet également d'être accrochée au mur.

artist avatar

Marc Laffolay

Artiste confirmé Artiste confirmé

22 fans

HALLIVILLERS (80), France métropolitaine

22 oeuvres

Marc Laffolay se consacre à la peinture et à la sculpture depuis plus de 20 ans. Il vit et travaille en Pïcardie (France). Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées en France, mais aussi en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Allemagne, en Autriche, en Espagne, en Afrique du Sud, au Canada, aux États Unis, aux Pays Bas.

L’ensemble du travail de Marc Laffolay est influencé par ce qui touche à la vie, à l'intemporel, là où l’instant n’a de sens que comme résultat de tout qui le précède depuis la nuit des temps.
Ce que nous vivons présentement est le fruit de ces transmissions, de ces présences et de ces histoires qui se sont succédées, façonnant la matière et l'esprit.
Et nous qui traversons ce moment pour y laisser notre empreinte, sommes inscrits dans cette continuité, dans cette intemporalité, dans ce mouvement perpétuel. Une marche et une quête qui n'en finissent pas.

« Écrire de la pointe d’un bâton à la surface de l’eau immobile qui se met à danser et se joue un instant du soleil, de l’ombre et de la lumière. Puis retrouve sa forme originelle. Saisir cet instant avant qu’il ne s’efface. Le fixer dans la matière ou sur la toile, immortaliser des gouttes de vie. »

C’est d’abord la verticalité ou la recherche de verticalité qui caractérise son travail de sculpteur. Les pièces s’élèvent, droites ou sinueuses. La verticale n’est pas qu’une référence géométrique, elle est une dynamique, un élan. C’est la dynamique de l’humain.
La surface de ses sculptures est marquée, scarifiée parfois brûlée. Une quête de l’essentiel. La dimension tactile, sensuelle, est également importante pour lui :

" Il y a l'œil et il y a la main. J'aime à penser que ce que l'œil voit, la main le visite et que c'est sous la main posée que palpite la vie. "

A l’opposé, il y a l’image plus pulsionnelle, chatoyante de ses encres et tableaux.

Les fonds de ses toiles jouent la carte de la transparence. Une superposition de couleurs grattées, usées, poncées.

Et sur ces fonds, comme sur un mur ancien, vont s’inscrire, pulsionnels, l’écriture, le signe et le rythme.

« En fait, je me trouve alors face à un mur, un mur très ancien. Et sur ce mur, je me mets à écrire, à ajouter ma propre empreinte. C’est pulsionnel, rythmique, presqu’animal. Je tague !!! »

Enfin, pour célébrer et fixer l’instant il emplit certains des espaces ou des formes que dessinent ces signes, de couleurs souvent vives et joyeuses : la vie !

« Parce que la vie est mouvement, j’ai besoin, dans la continuité, de voir évoluer mon travail, de laisser de nouvelles traces sur les murs. Ce n’est pas toujours confortable, c’est comme traverser un gué, mais la répétition m’effraye et m’assèche. »

Dernières oeuvres consultées

La ballerine d'Edgar
La ballerine d'Edgar
$1,322
Sculpture bronze (20 x 19 cm)
Let there be light I
Let there be light I
$721
Peinture acrylique (35 x 35 cm)
Fouque wittig
Fouque wittig
$1,082
Sculpture bois (24 x 18 cm)
Dinard 2
Dinard 2
$1,442
Peinture à l'Huile (54 x 65 cm)
To the light
To the light
$1,322
Peinture à l'Huile (60 x 60 cm)
Adèle
Adèle
$1,202
Peinture à l'Huile (60 x 81 cm)
Le saxophoniste passionné
Le saxophoniste passionné
$1,154
Peinture acrylique (80 x 80 cm)
Le short bleu
Le short bleu
$1,803
Peinture à l'Huile (60 x 60 cm)
Arrivée à la plage
Arrivée à la plage
$661
Peinture acrylique (40 x 40 cm)
Accroupi blanc et 2 silhouettes au bébé
Accroupi blanc et 2 silhouettes au bébé
$1,322
Peinture acrylique (100 x 100 cm)
Présence 52  - "quand le jardin - fut balayé de frais -  tombèrent les fleurs de camélia " yaha  (laque)
Présence 52 - "quand le jardin - fut balayé de frais - tombèrent les fleurs de camélia " yaha (laque)
$1,803
Technique mixte (35 x 45 cm)
Deux février, roches de mariol, soleil du matin
Deux février, roches de mariol, soleil du matin
$625
Peinture à l'Huile (61 x 50 cm)
Composition cubiste
Composition cubiste
$1,082
Peinture à l'Huile (75 x 82 cm)

Avis clients