Kintsukey XIX

$297
Sculpture
Oeuvre unique
19 x 29 cm
Destinataire de la dédicace :

Frais de livraison offerts (France métropolitaine)
Retour gratuit 30 jours

Oeuvre originale avec certificat d'authenticité

Technique
Sculpture platre
Tirage
Oeuvre unique
Dimensions
19 x 29 cm
Garantie
Vendue avec certificat d'authenticité

Série Kintsu Dans la série « kintsu » l’artiste s’inspire de la technique de réparation japonaise du Kinstugi qui signifie « jointure en or ».

Cette technique japonaise vise à reconstruire une poterie brisée mettant en valeurs les brisures au lieu de les dissimuler. L’objet ayant subit un choc reprend vie grâce à la sublimation de ces fêlures en devenant plus fort et plus beau. Cette esthétique s’accompagne d’une philosophie que l’on peut appliquer dans le secteur humain. En effet l’idée est d’assumer les échecs et blessures spirituelles au lieu d’essayer de les cacher. L’artiste retravaille et réinvente l’esthétique de cette technique millénaire, avec une approche contemporaine en utilisant des objets du quotidien tels que la clé, représentant une ouverture vers la spiritualité. Cette oeuvre est le résultat d'un moulage d'une clé du 19e siècle chiné chez le brocanteur. Un moulage de la clé a été réalisé, puis un tirage en plâtre, avec un travail à la feuille d'or.

artist avatar

Emilie Benard

12 fans

COURBEVOIS (92), FRANCE MÉTROPOLITAINE

12 oeuvres

Née en France, à Bourg-en-Bresse en 1991, Emilie Benard est une artiste peintre, s'étant formé à la copie en tableaux anciens au sein de l'atelier Bella Copia à Paris. La passion de la peinture transmise par son grand-père nourrit son désir de peindre depuis son enfance. Cette toute jeune artiste de 26 ans fusionne aujourd’hui l’art classique et l’art contemporain autour de la résilience dans la série "Resilient Mind".

Sa démarche se prête au jeu de la référence, celle d’une œuvre du 19e siècle, Romains de la décadence de Thomas Couture. Le peintre classique voulait que son tableau suscite le renouveau de la peinture française en se référant aux maîtres de la Grèce antique, de la Renaissance et de l'école flamande. Emile Benard lui offre à son tour une nouvelle vie. L'artiste vient ainsi détruire symboliquement les visages des personnages avec un coup de spray, pour après venir les reconstruire et leur donner une nouvelle vie, en donnant naissance à des fleurs ,symbole de la résilience.

"Devant les tableaux d’Emilie Benard, la dimension est physique et immédiate. L’entrechoc pictural laisse percevoir une étrangeté tangible qui réveille une sensation de « déjà-vu » en prenant une toute nouvelle mesure sous une esthétique du sublime reconstruit." Caroline Canault ​

Dernières oeuvres consultées

188c06021 1+2+3
188c06021 1+2+3
$1,605
Estampe (156 x 52 cm)
Ansabere
Ansabere
$832
Photographie argentique (90 x 60 cm)
Ambiance coucher de soleil au parc
Ambiance coucher de soleil au parc
$1,427
Peinture acrylique (80 x 100 cm)
Je veux détruire le capitalisme
Je veux détruire le capitalisme
$1,070
Photographie numérique (60 x 80 cm)
Oi, oi!
Oi, oi!
$1,308
Peinture acrylique (107 x 107 cm)
Ecorces d'orange
Ecorces d'orange
$654
Peinture à l'Huile (55 x 46 cm)
Pointe du cap roux
Pointe du cap roux
$1,308
Peinture à l'Huile (80 x 60 cm)
Confidences
Confidences
$1,487
Peinture à l'Huile (60 x 81 cm)
Won
Won
$832
Peinture acrylique (38 x 46 cm)
Fall in love
Fall in love
$595
Technique mixte (40 x 40 cm)
Oasis starlet
Oasis starlet
$1,011
Peinture acrylique (50 x 40 cm)
Nature morte au trusquin
Nature morte au trusquin
$1,011
Photographie numérique (40 x 40 cm)
Fusion
Fusion
$951
Sculpture métal (8 x 73 cm)

Avis clients