Nos oeuvres à vendre par catégorie

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0 $ Total

Commander

Oeuvre ajoutée avec succès dans votre panier
Quantité
Total
Il y a 0 œuvres dans votre panier. Il y a une œuvre dans votre panier.
0 $
Continuer mes achats Commander

Zeynep Perinçek

Exploratrice de nouveaux territoires créatifs

Paysages, formes végétales et animales composent l’univers un brin mystique de Zeynep Perinçek. Nous voilà séduits par son habileté à marier les techniques plastiques pour traduire sa démarche intuitive et sensuelle. Rencontre.

K. Bonjour Zeynep et bienvenue ! Commençons par vos débuts…

Portrait de Zeynep Perinçek • ©Clothilde Grandguillot (August Photographies)

J’ai toujours aimé peindre, bricoler, fabriquer, construire.

Déjà petite, ma famille et les adultes qui m’entouraient y étaient attentifs. Ma mère faisait encadrer mes peintures pour les accrocher chez nous, elle les montrait à ses amis. Mon beau-père me montrait des bouquins sur des peintres qu’il aimait. En plus, je n’ai jamais manqué de matériel ! Je pense que ces encouragements et cette attention m’ont donné une forme d’assurance tranquille.

Après le lycée j’ai fait quatre ans de design industriel. J’ai vraiment apprécié ces études. Je me suis rendu compte que j’avais besoin d’une forme de liberté dans la création, du temps pour la recherche et l’expérimentation.

Atelier de Zeynep Perinçek

Parallèlement, j’ai eu deux bourses et fait deux séjours à Florence où j’ai suivi des ateliers de peinture. La rencontre avec Claude, avec qui je vis encore aujourd’hui, l’envie de voir du pays et de faire des études d’art ont conduit à mon arrivée en France, en 1992. J’y ai intégré l’école d’Art d’Avignon. 

Tout en poursuivant ma pratique personnelle, j’ai été guide conférencière au MAC à Marseille, fait des ateliers avec des publics divers, illustré des livres pour enfants, participé à la conception et fabrication des éléments scénographiques pour le théâtre.

K. Le végétal et le minéral sont à l’honneur dans votre démarche. En quoi ces deux mondes nourrissent-ils votre création ?

Je crois que ça correspond à un imaginaire. J’ai toujours vécu dans un environnement urbain et pour moi la nature c’est un ailleurs, un monde inconnu, à découvrir, à observer. J’en suis émue, étonnée et même émerveillée.

Les plantes, les animaux, les roches et cailloux sont aussi des sources incroyablement riches en motifs, en matières et couleurs, dans mon travail ils sont souvent mes points de départ.

J’aime être surprise par ce qui se fait malgré moi, être spectatrice de mon propre travail.

Œuvre Zeynep Perinçek

Flux 2

Technique mixte (68 x 96 cm)

Flux 1

Technique mixte (68 x 96 cm)

La plupart du temps, accepter de ne pas tout contrôler, de provoquer l’accident me permet de découvrir des nouveaux terrains de jeu.

K. Vous évoquez le hasard et l’accident. Lorsque vous commencez une nouvelle œuvre, vous ignorez à quoi elle ressemblera une fois terminée ?

Commencer un nouveau travail est pour moi la continuité de tout ce que j’ai pu faire avant. J’ai donc des intentions, une idée, un fil conducteur. Aujourd’hui, avec le recul, je vois les liens d’une série à l’autre même si parfois elles peuvent paraître très différentes formellement. 

Atelier Zeynep Perinçek
Atelier de Zeynep Perinçek

J’essaie toujours de faire en sorte que ces intentions n’empêchent pas la possibilité d’un changement de cap, car souvent tout ce qui peut arriver d’imprévu me maintient animée et enthousiaste. L’exécution d’un projet trop précis m’ennuie en cours de route et je ne veux surtout pas m’ennuyer en travaillant, je veux jouer ! 

Atelier Zeynep Perinçek
Atelier de Zeynep Perinçek

J’aime être surprise par ce qui se fait malgré moi, être spectatrice de mon propre travail. Bien sûr parfois ça ne donne rien, ça ne rebondit pas, mais la plupart du temps accepter de ne pas tout contrôler, de provoquer l’accident me permet de découvrir des nouveaux terrains de jeu.

L’exploration de ce nouveau territoire donne lieu à une série, comme des variations autour d’un nouvel outil, d’un nouveau geste, d’une couleur, et mes intentions se précisent.

K. Quels sont les artistes, et en particulier les femmes artistes, qui vous ont le plus inspirée et vous inspirent encore ?

Les premiers peintres que j’ai regardés et aimés ont été Matisse, Chagal, Gauguin et certains expressionnistes allemands. Une peinture colorée et contrastée. Je ne saurais pas dire s’ils m’inspirent encore mais je vois encore leurs traces dans ce que je peux faire aujourd’hui. 

Atelier Zeynep Perinçek
Atelier de Zeynep Perinçek

Une fois en école d’art, j’ai découvert le travail d’Annette Messager qui m’a touché par sa liberté, diversité et profusion. J’ai aimé les machines de Tinguely, le cirque de Calder. Le travail graphique de Roni Horn, certaines œuvres de Louise Bourgeois, l’expressionnisme américain, notamment l’œuvre de Joan Mitchell, Jackson Pollock, Mark Rothko, de Gerhard Richter et de Cy Twombly m’ont beaucoup nourrie.

Il y a aussi mes amis artistes, et pour le coup ce sont plutôt des femmes, avec qui nous avons partagé des moments de vie et échangé sur nos pratiques respectives qui ont eu une influence sur mon travail. Je pense par exemple à Pascale Lefebvre avec qui j’ai partagé un atelier.

K. Considérez-vous qu’être une femme artiste aujourd’hui soit une chance, un frein ?

Je ne me suis jamais posé cette question. Pour ma part cela n’a ni été une chance ni un frein. C’est un fait, je suis une femme et j’ai construit ma vie avec cette réalité. Je ne me rappelle pas m’être dit un jour : « pas de bol, cela aurait été beaucoup mieux si j’étais un homme ! »

K. Parmi les œuvres que vous présentez lors de notre vente « Women on the Rise », laquelle vous tient le plus à cœur ?

Dans cette sélection il y a plusieurs œuvres auxquelles je tiens particulièrement pour des raisons différentes. 

Œuvre Zeynep Perinçek

Refaire le monde 6

Technique mixte (114 x 146 cm)

J’ai choisi « Refaire le monde 6 » car il fait partie de la dernière grande série que j’ai réalisée cet été, où j’ai retrouvé le grand format et un jeu de composition et d’assemblage. 

Œuvre Zeynep Perinçek

L’un contre l’autre

Technique mixte (119 x 80 cm)

Il y a également « L’un contre l’autre » de la série qui porte le même nom (2017-18) et que j’avais eu beaucoup de plaisir à travailler.


La galerie de Zeynep Perinçek

Œuvre Zeynep Perinçek

Sans titre 65

Estampe (46 x 65 cm)

Œuvre Zeynep Perinçek

Refaire le monde-9

Estampe (50 x 65 cm)

Œuvre Zeynep Perinçek

Sans titre 82

Technique mixte (39 x 56 cm)

Avis clients